Planification motrice

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La planification motrice est un processus cognitif permettant d’élaborer un mouvement volontaire et de l’organiser en séquences avant de l’exécuter [1].

Pour ce faire, avant chaque mouvement, le cerveau établit un plan moteur composé d’images mentales qui s’enchaînent [2]. Cela est possible parce qu’il s’agit d’un automatisme qui anticipe le résultat de chaque mouvement[3]. Lors de l’étape suivante, le cerveau spécifie les paramètres du mouvement, c’est-à-dire les éléments spatio-temporels (direction, force, amplitude, vitesse) et visuo-spatiaux qui orienteront l’action [1].

La planification motrice exige une bonne intégration des informations sensorielles de l’environnement (tactiles, visuelles et auditives) et celles provenant de son corps (kinesthésiques, proprioceptives et vestibulaires) afin que le mouvement produit soit adapté à la situation[4].

Il existe différentes théories de la planification motrice. Par exemple, d'après l'une des hypothèses, les taches motrices peuvent être planifiées de telle façon la longueur du chemin, parcouru dans l'espace interne des commandes motrices, soit minimale sous certaines contraintes liées à l'espace extérieur, telle que la qualité de la tâche produite ou les capacités physiques[5].

Les troubles pathologiques liés à cette capacités sont de l'ordre de la dyspraxie.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Vaivre-Douret, L. (2007). Non-verbal learning disabilities: developmental dyspraxia. Arch Pediatr, 14(11), 1341-1349.
  2. Sève-Ferrieu, N. (2005). Neuropsychologie corporelle, visuelle et gestuelle du trouble à la rééducation (3 ed.). Paris: Masson.
  3. Gabbard, C., & Bobbio, T. (2011). The inability to mentally represent action may be associated with performance deficits in children with developmental coordination disorder. Int J Neurosci, 121(3), 113-120.
  4. Mancini, J., & Brun, F. (2005). Developmental coordination disorder. Arch Pediatr, 12(6), 905-908.
  5. Iaroslav Blagouchine and Eric Moreau. Control of a Speech Robot via an Optimum Neural-Network-Based Internal Model With Constraints. IEEE Transactions on Robotics, vol. 26, no. 1, p. 142—159, February 2010.