Plane Crazy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Plane Crazy

Réalisation Walt Disney
Ub Iwerks
Scénario Walt Disney
Ub Iwerks
Sociétés de production Disney Brothers Studios
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre dessin animé
Sortie 1928
Durée 6 min

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Plane Crazy est le premier dessin animé de Mickey Mouse produit par Walt Disney le 15 mai 1928 mais c'est Steamboat Willie sorti en fin novembre 1928 qui marque la naissance du personnage. Le dessin animé a d'abord été produit en muet et après le succès de Steamboat Willie il est ressorti avec une bande sonore.

Ce dessin animé a été dirigé par Walt Disney et Ub Iwerks, ce dernier était aussi le principal animateur. Il le sera sur tous les courts métrages de Mickey Mouse de 1928 et 1929, jusqu'à son départ au printemps 1930. On retrouve dans l'équipe d'animateurs, Hugh Harman et Rudolf Ising, qui avaient entretemps signé un contrat avec Charles Mintz pour former leur propre studio. Ils continuent de travailler pour Disney en attendant que le projet se concrétise.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Mickey veut devenir un pionner de l'aviation, émulé par le récent exploit de Charles Lindbergh[1]. Il tente de bricoler un avion avec les objets à sa disposition dans la grange de sa ferme. Minnie y joue la fiancée de Mickey à laquelle il propose de partager sa passion pour l'aviation. Il arrive à la convaincre de monter à bord pour son premier vol, mais lorsqu'il réussit à démarrer, il en est rapidement éjecté. S'ensuit le décollage perturbé par la présence d'une vache sur la trajectoire de l'avion. Enfin dans les airs, Mickey tente de séduire Minnie puis de l'embrasser. Excédée, elle va sauter de l'avion pour échapper à cette tentative de baiser volé et elle est obligée d'utiliser ses dessous comme parachute pour ralentir sa chute. Mickey est distrait par tout cela et perd le contrôle de l'avion.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Analyse[modifier | modifier le code]

Plane Crazy est le premier dessin animé réalisé en cachette par l'équipe restée fidèle à Walt Disney après son revers concernant sa précédente série, Oswald le lapin chanceux. On retrouve ainsi les deux animateurs Hugh Harman et Rudolf Ising qui sont dans une position incertaine en attendant la création de leur propre studio.

Le film malgré son scénario très simple est l'aboutissement du travail d'Ub Iwerks entamé depuis février 1928 suite au retour de Disney de New York où il apprit qu'il ne détenait pas les droits de Oswald le lapin chanceux et que Charles Mintz avait déjà engagé une partie de ses animateurs pour continuer la série sans lui.

Mickey est dépeint dans ce court métrage comme coquin et immoral presque machiavélique. Tandis que Minnie est une petite amie qui peut résister aux avances un peu brutale de Mickey.

Lors de la première sortie au cinéma en mai 1928, ce film n'obtient pas de succès et Disney ne parvient pas à trouver de distributeur. Malgré cela, il décide de produire un second film, Mickey gaucho (The Gallopin' Gaucho). La bande son a été rajoutée le 29 décembre 1928 et le film connaîtra un certain succès à sa ressortie en version sonorisée en mars 1929.

Au cours du film, une vache non anthropomorphique se retrouve à bord de l'avion. Cet animal est considéré comme la première apparition de la future Clarabelle.

Ce film possède une suite plus au moins logique avec le film Mickey postier du ciel (The Mail Pilot, 1933) dans lequel Mickey est devenu un pilote de l'aéropostale.

Le début du scénario de la première bande dessinée de Mickey Mouse, Mickey dans l'île mystérieuse (Lost on a Desert Island), histoire publiée en 1930, reprend les gags du film.

Plane Crazy est l'un des cinq premiers courts métrages de Mickey Mouse animés, tous presque totalement animés par Ub Iwerks seul[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Dave Smith, Disney A to Z: The Updated Official Encyclopedia, p. 439
  2. a, b, c, d, e, f et g (en) Plane Crazy (1928) sur l’Internet Movie Database
  3. a, b, c, d, e, f et g (en) Russel Merritt and J. B. Kaufman, Walt in Wonderland, p. 159
  4. (en) Steven Watts, The Magic Kingdom, p. 51

Lien externe[modifier | modifier le code]