Plan de Corones

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Plan de Corones
Image illustrative de l'article Plan de Corones
Géographie
Altitude 2 275 m
Massif Dolomites
Coordonnées 46° 44′ 17″ N 11° 57′ 36″ E / 46.73806, 11.96 ()46° 44′ 17″ Nord 11° 57′ 36″ Est / 46.73806, 11.96 ()  
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région autonome Trentin-Haut-Adige
Province autonome Bolzano

Géolocalisation sur la carte : Trentin-Haut-Adige

(Voir situation sur carte : Trentin-Haut-Adige)
Plan de Corones

Géolocalisation sur la carte : Italie

(Voir situation sur carte : Italie)
Plan de Corones

Le Plan de Corones (Kronplatz en allemand) est un sommet des Dolomites, à 2 275 mètres, dans les Alpes italiennes, en Italie (Trentin-Haut-Adige, Province autonome de Bolzano), non loin de la frontière autrichienne.

Sports d'hiver[modifier | modifier le code]

Ascension cycliste[modifier | modifier le code]

Le Plan de Corones a été trois fois le théâtre de l'arrivée d'une étape du Tour d'Italie. Cependant, en 2006, pour sa première programmation, la dix-septième étape a été raccourcie, l'arrivée se jugeant au Passo Furcia en raison de chutes de neige et de pluie battante en haut de la station. Leonardo Piepoli l'emporta alors.

Une nouvelle ascension eut lieu lors du Tour d'Italie 2008. Celle-ci fut le théâtre de la seizième étape contre-la-montre, où Franco Pellizotti s'imposa.

Le 25 mai 2010, le Giro fit à nouveau étape au Plan de Corones, une fois de plus au cours d'un contre-la-montre. L'Italien Stefano Garzelli fut cette fois le plus rapide, parcourant les 12,9 km de montée en 41 min 18, devançant l'Australien Cadel Evans et le Français John Gadret.

La montée est réputée pour ses pourcentages élevés (7,5 % de moyenne). En effet, en fin d'ascension, la pente atteint jusqu'à 24 %, ce qui fait de ce passage l'un des plus raides d'Europe[1].

  • 2010 : Drapeau : Italie Stefano Garzelli (étape contre-la-montre)
  • 2008 : Drapeau : Italie Franco Pellizotti (étape contre-la-montre)
  • 2006 : (étape raccourcie pour des raisons météorologiques)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Profil de la 16e étape du Tour d'Italie 2008 », La Gazzetta dello Sport.
Panorama sur les Dolomites depuis le Plan de Corones.