Planète des illusions

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Article principal : Star Trek (série télévisée).

Planète des illusions (What are Little Girls Made of?) est le septième épisode de la première saison de la série télévisée Star Trek.


Synopsis[modifier | modifier le code]

L'USS Enterprise est en approche de la planète Exo III pour découvrir ce qu'il est advenu du Dr Roger Korby dont le dernier message remonte à cinq ans. Les deux dernières expéditions ont échoué à retrouver toute trace de lui.

Il se trouve qu'il a trouvé refuge dans des cavernes construites par les anciens habitants de cette planète. Korby demande à Kirk de descendre seul parce qu'il a fait une grande découverte et qu'une grave décision sera sans doute nécessaire. Kirk décide toutefois d'être accompagné de Christine Chapel, l'ex fiancée de Korby.

À leur arrivée, à l'entrée des cavernes, ils ne trouvent personne, ce qui éveille la méfiance de Kirk.

Kirk finit par rencontrer Korby. Après des retrouvailles passionnées entre Korby et C. Chapel, Brown, l'arme au poing, interdit à Kirk de prendre contact par radio avec l'Enterprise. Kirk tire sur Brown qui se révèle être un androïde.

Korby a pu concevoir les androïdes Brown et Andrea avec l’aide de Ruk. Ruk est le gardien des cavernes. Il a été conçu par les anciens habitants pour entretenir les machines. Il a oublié depuis combien de siècles. Ces androïdes n'obéissent qu'aux ordres de Korby. Pour parfaire sa démonstration, Korby place de force Kirk sur une machine pour en faire la duplication. Lorsque Kirk comprend que c'est pour le remplacer au commandement de l'Enterprise, au moment de voir sa personnalité psychique reproduite, Kirk a l'idée de se répéter une phrase à l'adresse de Spock, pour l'intégrer à la mémoire de son double.

Spock est surpris du retour inopiné de Kirk et encore plus surpris de l'entend lui dire « Occupez-vous de vos affaires, M. Spock. Je suis fatigué de vos interventions perpétuelles. »... Spock comprend immédiatement que quelque chose ne va pas, et prend les mesures nécessaires.

Sur la planète, le vrai Kirk questionne ensuite Ruk sur ce que sont devenus « les Anciens ». Ruk avoue qu'ils ont vécu dans la peur de ces machines qu'ils avaient construites et qu'ils ont fini par être éliminés.

Une bagarre avec Kirk révèle que Korby est en réalité lui aussi un androïde... Korby l'androïde tente de convaincre C. Chapel qu'il est encore Korby et, devant son échec, se suicide.

Citations[modifier | modifier le code]

Korby : « Sous la forme d'un androïde, un humain peut pratiquement devenir immortel. »
Kirk : « Exprimées différemment, ce sont les mêmes vieilles promesses que Genghis Khan, Julius Cesar, Hitler... »
Korby : « Un homme transformé en androïde pourrait être programmé pour être meilleur. »

Korby : « ... plus de jalousie, plus de haine. »
Kirk : « ... plus d'amour, de tendresse, de sentiment. »
Korby : « ... plus de maladies, plus de difformités, de peur. »

Kirk : « Est-il possible que les Anciens aient construits leurs machines... trop bien ? Qu'ils leurs aient donné la fierté et le désir de survivre. »
Ruk : « ...la survie doit annuler la programmation... »

Kirk : « Le Dr Korby n'a jamais été ici. »

Thèmes et Valeurs[modifier | modifier le code]

  • Les androïdes
  • L'eugénisme
  • L’inhumanité de la perfection.
  • Sacrifier l'amour, pour atteindre l'immortalité et la perfection ?

Commentaires[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

La première version du script date du 26 juin 1966. La version finale date du 27 juillet.

Acteurs et Personnages[modifier | modifier le code]

William Shatner (Kirk) embrasse Sherry Jackson (Andrea) si durement que, quand elle se retire brusquement, on peut voir que son rouge à lèvres est partout sur ses lèvres. Vous pouvez aussi voir que ses lèvres sont gonflées du baiser très brutal. En 1998, Sci Fi Channel a diffusé tous les épisodes de Star Trek dans leur format complet, avec des entretiens supplémentaires. Ils s'appellent Star Trek Insights (Des aperçus de Star Trek). Sherry Jackson révèle dans son entretien pour cet épisode que l'on a supposé que le baiser a été un doux « baiser d'écran », mais que Shatner l'a puissamment prise dans ses bras et embrassé d'un french-kiss. Sherry Jackson a dit dans l'entretien que « Bill really kissed me! ». (Source : Sci-Fi Channel)

Histoire[modifier | modifier le code]

Le titre vient d'une comptine d'enfant : « De quoi les petites filles sont-elles faites ? Sucre et épice et tout est bon. »

Décors et Accessoires[modifier | modifier le code]

Pour évaluer l'efficacité du costume et du maquillage de Ruk, les producteurs ont pris des dispositions pour que Cassidy reçoive la visite d'un tailleur pour homme, costumé comme Ruk. Le tailleur, qui pensait qu'il rendait visite à Gene Roddenberry, a été si effrayé par le personnage intimidant de Cassidy, qu'il était à peine cohérent dans ses propos. Cependant, il s'est finalement remis et Roddenberry a fini par acheter quelques pantalons.

Par contre, le costume révélateur d'Andrea n'a jamais échoué à déclencher des réactions enthousiastes quand l'actrice l'a mis lors d’une convention de science-fiction. Elle a été approchée par un grand nombre d'hommes, y compris Harlan Ellison, essayant d'obtenir d'elle un rendez-vous...

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Épisode précédent produit :
Zone de terreur
Épisodes de Star Trek
Saison 1
Épisode suivant produit :
Les Voleurs d'esprit
Épisode précédent diffusé :
Trois Femmes dans un vaisseau
Épisode suivant diffusé :
Miri