Plakobranchus ocellatus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Plakobranchus ocellatus est une espèce de Sacoglossa de la famille Plakobranchidae.

Description[modifier | modifier le code]

Cette espèce peut mesurer plus de 5 cm. Le corps est allongé et recouvert dans le sens de la longueur par le repli des parapodes latéraux. Lorsque les parapodes sont écartés, la face dorsale est visible et soit de teinte vert foncé soit brune. La couleur du corps est généralement dans les tons crème à beige voire verdâtre et parsemé d'ocelles soit brunes au centre avec un pourtour noir soit jaunâtre avec un pourtour clair. Cette livrée permet à l'animal d'être partiellement camouflé lorsqu'il est sur le sable. La tête est réduite et distincte du reste du corps avec deux longs rhinophores lisses et enroulés, leur couleur est généralement crème avec parfois l'extrémité mauve à bleue[2].

La particularité des Sacoglosses est de pouvoir prélever des chloroplastes via leur mode alimentaire et digestif ainsi que d'avoir la capacité à les maintenir en vie et fonctionnels dans leur organisme. Ce procédé se nomme la klepoplastie ou littéralement le « vol de plastes ».

Ces chloroplastes sont contenus dans les tissus de l'épiderme de la face dorsale sous les parapodes et poursuivent la photosynthèse transformant l'énergie solaire en glucide au profit de leur hôte.

Distribution[modifier | modifier le code]

L'espèce se rencontre dans la zone tropicale Indo/Ouest-Pacifique[2].

Habitat[modifier | modifier le code]

Son habitat de prédilection correspond aux zones de lagons peu profonds dans les secteurs sablonneux aux herbiers[2].

Éthologie[modifier | modifier le code]

Cette Elysia est benthique et diurne.

Alimentation[modifier | modifier le code]

Plakobranchus ocellatus se nourrit principalement d'algues.


Références taxinomiques[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • P.L. Beesley, G.J.B. Ross et A. Wells, Mollusca-The southern synthesis, vol.5,‎ 1998 (ISBN 0-643-05756-0)
  • David Behrens, Nudibranch behaviour,‎ 2005 (ISBN 978-1878348418)
  • Gary Cobb et Richard Willan, Undersea jewels- a colour guide to nudibranchs,‎ 2006 (ISBN 0642568472).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Hasselt, J.C.v. (1824). In: Andre Férussac. Extrait d'une lettre du Dr. J.C. van Hasselt au Prof. van Swinderen sur mollusques de Java (traduit de l'Allgem. konst en letterbode, 1824, nos. 2,3,4) Tjuringe (ile Java) le 25 Mai 1823 (1). Bulletin des Sciences Naturelle et de Geologie, 3: 237-248.
  2. a, b et c DORIS, consulté le 26 février 2014