Plaisir d'amour

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Plaisir d’amour)
Aller à : navigation, rechercher

Plaisir d'amour est une chanson (romance). Elle est extraite d'une nouvelle de Jean-Pierre Claris de Florian, Célestine, qui figure dans son recueil Les Nouvelles de M. de Florian[1] édité en 1784. Mise en musique par Jean Paul Égide Martini[N 1] la même année[2], elle est initialement connue sous le titre La Romance du Chevrier[N 2].

À propos de la chanson[modifier | modifier le code]

Chanson très populaire reprise dans les cafés, elle compte comme interprètes qui ont fait une reprise de cette chanson : André Baugé en 1930, Yvonne Printemps en 1931, Rina Ketty en 1939, Irene Dunne en 1939 dans le film Love affair, Tino Rossi en 1955, Joan Baez en 1961, Marianne Faithfull en 1965, Nana Mouskouri en 1971, Mireille Mathieu en 1975, George Chakiris en 1982, Dorothée en 1985, Marie Denise Pelletier en 2000, Brigitte Bardot, Elisabeth Schwarzkopf, Barbara Hendricks, Andrea Bocelli, Ivan Rebroff, Eddy Mitchell, Franco Battiato, Michel Aumont, Emmylou Harris, Gabriel Yacoub…en fevrier 2013 par Idir sous le titre Ssiy tafat

C'est également le titre d'un album de Vincent Dumestre.

La chanson My love loves me, interprétée par Anita Carter, est écrite sur la même mélodie.

La chanson Can't Help Falling In Love d'Elvis Presley s'en est inspirée ainsi que I Want To Live des Aphrodite's Child et Real Good Looking Boy du groupe The Who.

Au cinéma[modifier | modifier le code]

A la télévision[modifier | modifier le code]

  • Plaisir d'Amour est interprété dans la célèbre mini-série Frères d'armes (2001) dans l'épisode 7, après l'attaque de la ville de Foy.
  • Le refrain est chanté en français dans une chanson interprétée par un personnage de la série télévisée polonaise 1920. Wojna i miłość (2011), qui a pour cadre la guerre russo-polonaise.

Orchestration[modifier | modifier le code]

Paroles[modifier | modifier le code]

Plaisir d'amour ne dure qu'un moment,
Chagrin d'amour dure toute la vie.
J'ai tout quitté pour l'ingrate Sylvie.
Elle me quitte et prend un autre amant.
Plaisir d'amour ne dure qu'un moment,
Chagrin d'amour dure toute la vie.
Tant que cette eau coulera doucement
Vers ce ruisseau qui borde la prairie,
Je t'aimerai, me répétait Sylvie,
L'eau coule encore, elle a changé pourtant.
Plaisir d'amour ne dure qu'un moment,
Chagrin d'amour dure toute la vie.


Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes
  1. Certains écrivent que Poisson de La Chabeaussière est un troisième coauteur oublié. Dans un périodique de 1785 elle parait sous le titre de « Romance nouvelle » sans autre appellation. Il est indiqué : « Accompagnement de guitare par M. de La Chabeaussière ». Cf. Jean-Pierre Claris de Florian, Jean Paul Égide Martini et Ange-Étienne-Xavier de La Chabeaussière, « Romance nouvelle », Etrennes de Polymnie : recueil de chansons, romances, vaudevilles, etc.,‎ 1785, p. 211-216 (lire en ligne).
  2. La version première de cette romance est conservée par la Bibliothèque nationale de France. Cf. (notice BnF no FRBNF42281735k). Elle fait partie d’un recueil comprenant un opéra-comique et trois romances. Son titre est : « Première romance. Romance du Chevrier dans Célestine, nouvelle de M. le Chr de Florian ». L’éditeur précise : « L’auteur de la musique de cet ouvrage s’est vu obligé de faire lui-même des accompagnements de harpe ou de forte-piano […]. Outre les accompagnements de harpe ou de forte-piano il y a des parties de violons, alto et basse pour les trois romances pour pouvoir être accompagnées avec l’orchestre. » Cf. Maurice Cauchie, « La version authentique de la romance Plaisir d’amour », Revue de musicologie, s.l., Publié par Société Française de Musicologie, vol. 18, no 61,‎ février 1937, p. 12-14 (résumé).
Références
  1. Jean-Pierre Claris de Florian, Les six nouvelles de M. de Florian, Paris, Imprimerie de Didot l’aîné,‎ 1786, 3e éd. (1re éd. 1784), 232 p. (lire en ligne), « Célestine. Nouvelle espagnole », p. 121.
  2. Histoire de la chanson française - Vol. 2, Claude Duneton, Éditions du Seuil, 1998.
  3. (notice BnF no FRBNF14843914t).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :