Plaine de Kewu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le temple de Prambanan vue depuis la colline du temple de Ratu Boko.

La plaine de Kewu, également appelée plaine de Prambanan d'après le plus connu des temples qui s'y trouve, est une plaine volcanique fertile qui s'étend entre le volcan Merapi au nord, le fleuve Bengawan Solo à l'est, la plaine de Bantul et la formation karsttique des Gunung Sewu au sud, le fleuve Progo à l'ouest, et la plaine de Kedu au nord-ouest. Elle est située à cheval sur le territoire spécial de Yogyakarta[1] et les kabupaten (départements) de Sleman et de Klaten et la ville de Surakarta dans la province de Java central).

Historiquement, dans la tradition javanaise, cette région est appelée « Mataram », identifiée comme le centre du royaume de Medang du VIIIe au Xe siècle, et devenue le royaume de Mataram à la fin du XVIe siècle.


Agriculture[modifier | modifier le code]

Paysannes plantant du riz près de Prambanan (2010).

Sites archéologiques[modifier | modifier le code]

?
  • Temple de Kalasan. D'après l'inscription du même nom, c'est le plus ancien temple construit dans la plaine.

Les temples de la plaine de Kewu[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Groneman, I. (Isaac), (1901). The Hindu ruins in the plain of Parambanan Soerabaia, G. C. T. Van Dorp & Co
  • Maria Elizabeth Lulius van Goor (1922). A short guide to the ruined temples in the Prambanan Plain, the Dieng Plateau, and Gedong Sanga. Weltevreden [Indonesia] Landsdrukkerij

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Indonesia Handbook, 4e édition, 1988, p. 309 - 17 km north east of Yogyakrta et Indonesia de Lonely Planet, 8e édition, 2007, pp. 190-191
  2. Prambanan and Sewu Exhibition: Safeguarding a Common Heritage of Humanity, 15-24 janvier 2010, Bentara Budaya Jakarta 2010