Plaine d'Europe orientale

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Carte de la plaine d’Europe orientale avec ses principales unités géographiques.

La plaine d'Europe orientale, plaine russo-polonaise ou plaine sarmatique est une plaine d'Europe de l'Est délimitée par l'Oural à l'est, la mer de Barents et la Scandinavie au nord, la mer Baltique, la plaine d'Europe du Nord et les Carpates à l'ouest et la mer Noire et les steppes d'Asie centrale et de la mer Caspienne au sud[1]. Elle couvre la majeure partie de la Russie européenne, les pays baltes, la Biélorussie et l'Ukraine[1]. Elle est parcourue de plusieurs reliefs peu marqués constitués du plateau central de Russie ou du plateau de la Volga pour les plus importants[1]. Plusieurs grands fleuves drainent cette plaine principalement du nord vers le sud comme la Volga ou le Dniepr[1]. Dans sa partie méridionale, le sol de la plaine d'Europe orientale est constitué des terres noires, une formation géologique permettant la constitution de greniers à blé.

Elle constitue l'une des grandes unités géographiques de la Russie, bien que le relief ou la géologie y distinguent différentes formations. Les plaines et dépressions, drainées par de larges fleuves, s'étagent entre 0 et 150 m au-dessus du niveau de la mer, alors que les chaînes de plateaux et les collines culminent entre 300 et 500 m.

Géologie[modifier | modifier le code]

Au plan de la géologie, il faut avant tout distinguer les grands plateaux formés de couches récentes de roches sédimentaires et le bouclier du pré-continent européen. Parmi les régions du bouclier ancien, le bouclier russe est de loin le plus étendu ; Il couvre à peu près la moitié de l'Europe orientale, frontalier au Sud du bouclier d'Ukraine et au Nord-ouest du bouclier scandinave, qui sont des vestiges de l’Orogenèse hercynienne et de l’Orogenèse calédonienne. À l'est, ce gigantesque plateau est borné par les monts Oural. Les roches du Bouclier scandinave plongent jusqu'à des centaines de kilomètres sous celles du bouclier russe et constituent son socle. Les plaines et plateaux à l'ouest de ces grandes masses continentales n'occupent qu'une superficie marginale. Les spectaculaires contreforts du Plateau de la Volga marquent la transition avec la plaine de la Dépression Caspienne.

Délimitation[modifier | modifier le code]

La plaine d’Europe orientale (qui presente par endroits un caractère très vallonné) recouvre presque entièrement le territoire de la Russie européenne. Les prémisses de cette plaine confinent aux voisins occidentaux de la Russie : Estonie, Lettonie, Lituanie, Pologne, Biélorussie, Ukraine, Moldavie, et au sud au Kazakhstan. Il est difficile d'en délimiter précisément les contours, et c'est pourquoi (selon le point de vue qu'on adopte) certains de ces pays voisins et leur relief sont exclus de la plaine.

Au Nord, la plaine d’Europe orientale touche la Mer de Barents, au Nord-est les Monts Paï-Tchoï, à l'Est les monts et le fleuve Oural. Au sud elle se termine par la Dépression Caspienne, aux confins septentrionaux du Caucase et à la Mer Noire. Plus à l'ouest, elle s'étend par delà le Plateau de Podolie et les marais de Pinsk, alimentés par la Pripiat, jusqu'aux collines de Scandinavie (et plus encore à l'ouest, se prolonge par la Plaine d'Allemagne du Nord). Au Nord des pays Baltes, elle est baignée par le Golfe de Finlande et se prolonge par la Région des lacs de Finlande. Au Nord-est de l'isthme de Carélie, elle est baignée par la Mer Blanche.

Principales unités géomorphologiques[modifier | modifier le code]

Du Nord au Sud, on trouve :

Fleuves[modifier | modifier le code]

Quelques-uns des plus grands fleuves européens irriguent la plaine d’Europe orientale (ici par débit décroissant):

  • Volga – Russie
  • Oural – Russie, Kazakhstan
  • Dniepr – Russie, Biélorussie, Ukraine
  • Don – Russie
  • Petchora – Russie
  • Kama – Russie
  • Oka – Russie
  • Belaïa – Russie
  • Daugava – Russie, Biélorussie, Lettonie
  • Niémen – Biélorussie, Lituanie, Russie (enclave de Kaliningrad)
  • Pregolia – Russie (enclave de Kaliningrad)

Villes[modifier | modifier le code]

Les métropoles de la plaine d’Europe orientale sont (en gros du Nord au Sud) :

Pays[modifier | modifier le code]

La plaine d’Europe orientale s'étend sur les pays suivants (du Nord au Sud):

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d (fr) Istituto geographico de Agostini, Atlas géographique, Paris, Éditions Atlas,‎ 1978, p. 36-37

Article connexe[modifier | modifier le code]