Place du Parlement (Bordeaux)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Place du Parlement
Image illustrative de l'article Place du Parlement (Bordeaux)
La place du Parlement
Situation
Coordonnées 44° 50′ 27″ N 0° 34′ 19″ O / 44.840717, -0.57201944° 50′ 27″ Nord 0° 34′ 19″ Ouest / 44.840717, -0.572019  
Pays Drapeau de la France France
Région Gironde
Ville Bordeaux
Quartier(s) Saint Pierre
Morphologie
Type Place
Histoire
Création 1760
Anciens noms Place du Marché Royal
Place de la Liberté
Monuments Fontaine du Parlement
Protection Inscrite MH (17/04/1952)

Géolocalisation sur la carte : Bordeaux

(Voir situation sur carte : Bordeaux)
Place du Parlement

La place du Parlement est une place à l'italienne située dans le centre-ville de Bordeaux, quartier Saint Pierre, à proximité de la place de la Bourse. Elle est inscrite monument historique le 17 avril 1952[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Au Nord-Ouest : la rue des Lauriers ; d'Ouest en Est : la rue du parlement Saint-Catherine ; au Nord-Est (vers la Garonne) : la rue Fernand-Philippart[2], au Sud-Est : la rue du Pas-Saint-Georges.

Historique[modifier | modifier le code]

La place du Parlement a été créée en 1760 sous le nom de place du Marché Royal puis elle a été rebaptisée place de la Liberté à la Révolution française. Sa dénomination actuelle garde la mémoire du Parlement de Bordeaux institué en 1451 et supprimé en 1790.

Le sol, refait en 1980, se compose de grandes dalles de calcaire doré.

Architecture[modifier | modifier le code]

Les immeubles qui la bordent, datent de la première moitié du XVIIIe siècle. Les façades sont très richement décorées. Elles sont ordonnées en travées construites sur trois niveaux avec hiérarchie des baies, séparées horizontalement par un jeu de bandeaux ponctués de mascarons et d’agrafes. Elles sont surmontées de balustrades, de balcons en fer forgé.

La fontaine du Parlement date du Second Empire. Elle fut installée en 1865 et dessinée par l'architecte bordelais Louis-Michel Garros, à qui l'on doit également l'hôtel Exshaw, belle illustration du style néogothique anglais, sa plus belle réalisation. Son soubassement est composé de grosses dalles de pierre dorées.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Bordeaux : un tour de ville en 101 monuments, Édition Le Festin, juillet 2008.

Sources[modifier | modifier le code]

  1. « Place du Parlement », base Mérimée, ministère français de la Culture. Consulté le 3 septembre 2009
  2. La rue Fernand Philippart

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien externe[modifier | modifier le code]