Place du Cirque

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Place du Cirque
Situation
Coordonnées 47° 13′ 03″ N 1° 33′ 27″ O / 47.217614, -1.55747247° 13′ 03″ Nord 1° 33′ 27″ Ouest / 47.217614, -1.557472  
Pays Drapeau de la France France
Région Pays de la Loire
Ville Nantes
Quartier(s) Centre-ville de Nantes
Morphologie
Type Place
Histoire
Création Moyen Âge
Anciens noms Place de l'Abreuvoir
Monuments Tour Bretagne

Géolocalisation sur la carte : Nantes

(Voir situation sur carte : Nantes)
Place du Cirque

La place du Cirque, est une place du centre-ville de Nantes en France. Elle doit son nom à un cirque en dur construit à proximité en 1830.

Description[modifier | modifier le code]

La place du Cirque est en forme d’hémicycle, elle occupe une partie du côté droit du cours des 50-Otages, et est longée par la ligne 2 du tramway de Nantes. Elle se trouve au pied de la tour Bretagne. Elle est desservie par la rue de l'Arche-Sèche, la rue de l'Abreuvoir, l'allée d'Orléans, l'allée des Tanneurs et l'Allée Duquesne.

Dénominations[modifier | modifier le code]

La place est tout d'abord baptisée « place de l'Abreuvoir », avant de prendre le nom de place du Cirque le 29 octobre 1837[1].

Historique[modifier | modifier le code]

Elle bordait la rive droite l'Erdre, avant le comblement de cette rivière dans les années 1930, et se trouvait alors face au « pont de l'hôtel de ville »[2],[3].

Cette place doit son nom au cirque Paquer, ou cirque du Chapeau-Rouge, lequel occupe initialement un bâtiment de la rue du Chapeau-Rouge[1], construit à l'origine en 1830[4] pour y installer une usine pour l'éclairage au gaz, mais le projet fut abandonné après la fin des travaux. Le propriétaire décida d'y installer un cirque en 1834[5] (l'inauguration a lieu le 24 novembre 1833[6]). Peu après, il fait appel à l'architecte Joseph-Fleury Chenantais pour édifier un théâtre à l'angle de la rue de l'Arche-Sèche et de l'allée d'Orléans, la « salle des Variétés », inauguré en 1836[5], où se produit ensuite le Cirque olympique[4]. Au fil du temps, la salle de théâtre — où se produisit notamment Dejazet — s'effaça peu à peu devant le cirque[7].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Pied 1906, p. 69.
  2. Pont de l'Hôtel de Ville<
  3. Pajot 2010, p. 56-57.
  4. a et b Pajot 2010, p. 55.
  5. a et b Iconographie de Nantes, 1978, p. 64.
  6. Michel Aussel, Nantes sous la Monarchie de Juillet : 1830-1848 : du mouvement mutualiste aux doctrines politiques, Nantes, Ouest éditions,‎ 2002, 256 p. (ISBN 2-908261-78-2), p. 243.
  7. de Berranger 1975, p. 228.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :