Place des Lices (Vannes)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Place des Lices
Image illustrative de l'article Place des Lices (Vannes)
Marché sur la place des Lices
Situation
Image illustrative de l'article Place des Lices (Vannes)
Plan de la partie est de l'intra-muros
Coordonnées 47° 39′ 22″ N 2° 45′ 26″ O / 47.656111, -2.757222 ()47° 39′ 22″ Nord 2° 45′ 26″ Ouest / 47.656111, -2.757222 ()  
Pays Drapeau de la France France
Région Bretagne
Ville Vannes
Quartier Intra-muros
Morphologie
Type Place
Forme Irrégulière
Longueur ≈ 200 m
Largeur ≈ 25 m
Superficie ≈ 5 000 m2
Histoire
Création XIVe siècle
Anciens noms Place de la Réunion (à la Révolution)
Monuments Halles des Lices
Hôtel de Francheville
Maison Credey

Géolocalisation sur la carte : Morbihan

(Voir situation sur carte : Morbihan)
Place des Lices

Géolocalisation sur la carte : Vannes

(Voir situation sur carte : Vannes)
Place des Lices

La place des Lices est la principale place publique du centre-ville de Vannes (Morbihan). Elle accueille un marché bi-hebdomadaire et est entourée de commerces.

Localisation[modifier | modifier le code]

La place des Lices est un espace allongé et en pente, de plan irrégulier, s'étendant dans le centre historique de Vannes. Elle communique au nord avec la cathédrale de Vannes (par la rue de la Monnaie) et au sud avec le port (par la rue Saint-Vincent et la porte Saint-Vincent). Elle est aussi en relations directes avec la place du Poids public et avec les remparts.

La place mesure environ 200 mètres de longueur, pour une largeur moyenne de 25 mètres, soit une superficie d'environ 0,5 hectare.

Histoire[modifier | modifier le code]

Au IIIe ou au IVe siècle, Vannes se dota de fortifications pour se défendre contre les Germains. Ces murailles formaient un triangle dont une des pointes était située au niveau de la place des Lices actuelle[1].

En 1380, le duc de Bretagne Jean IV fit construire une nouvelle enceinte et bâtir un nouveau château. Le champ de manœuvres du château, demeuré non construit, est devenu la place des Lices[1].

La place tire son nom des nombreux tournois qui s'y sont déroulés au Moyen Âge. En 1381, devant le duc Jean, cinq chevaliers français y vainquirent cinq chevaliers anglais.

En 1418, saint Vincent Ferrier, venu d'Espagne, vint prêcher sur la place des Lices et décéda à Vannes l'année suivante.

Activités[modifier | modifier le code]

La place des Lices est le siège d'une intense vie commerciale. Un marché public bi-hebdomadaire s'y tient les mercredis et les samedis et on y trouve des halles de 700 m2.

Monuments[modifier | modifier le code]

Hôtel de Francheville, en restauration

Parmi les bâtiments de la place qui présentent un intérêt architectural ou patrimonial figurent notamment l'hôtel de Francheville (XVIIe siècle), remarquable pour son échauguette, et la maison Credey, qui conserverait des vestiges d'une tour de l'ancien château de l'Hermine (XVe siècle). Ces deux bâtiments sont inscrits comme Monuments historiques.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Info Bretagne: Le Vannes historique