Place de la Perle (Manama)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rue de la Perle.
Place de la Perle
Carrefour Al Farooq
Image illustrative de l'article Place de la Perle (Manama)
Vue de la place de la Perle aménagée en carrefour routier.
Situation
Coordonnées 26° 13′ 49″ N 50° 33′ 41″ E / 26.230278, 50.56138926° 13′ 49″ Nord 50° 33′ 41″ Est / 26.230278, 50.561389  
Pays Drapeau de Bahreïn Bahreïn
Région Gouvernorat de la capitale
Ville Manama
Morphologie
Type Rond-point
Histoire
Monuments Monument de la Perle (1982 - 18 mars 2011)

Géolocalisation sur la carte : Asie

(Voir situation sur carte : Asie)
Place de la PerleCarrefour Al Farooq

Géolocalisation sur la carte : Bahreïn

(Voir situation sur carte : Bahreïn)
Place de la PerleCarrefour Al Farooq

La place de la Perle ou rond-point de la Perle, en arabe, دوار اللؤلؤ, dawār al-luʾluʾ, carrefour Al Farooq depuis 2011, est un carrefour du centre de Manama, la capitale de Bahreïn. Avant le 18 mars 2011, il était constitué d'un rond-point au centre duquel s'élevait le monument de la Perle.

Localisation[modifier | modifier le code]

Le carrefour est situé au centre de Manama. Il est entouré par le marché central de Bahreïn au sud-est, une marina au nord-est, le City Center au nord-ouest[1] et un complexe d'habitations de luxe nommé d'après le monument à l'ouest, Abraj Al-Lulu (les tours de la Perle)[2]. Plusieurs lieux importants de la ville sont situés à proximité, comme le Bahrain World Trade Center et le Bahrain Financial Harbour.

Le carrefour était à l'origine un important rond-point mais il est désormais remplacé par un échangeur comportant une voie surélevée[3].

Monument[modifier | modifier le code]

Description[modifier | modifier le code]

La place de la Perle avant la destruction du monument et la modification du carrefour le 18 mars 2011.

Avant sa destruction le 18 mars 2011, le rond-point possède en son centre un monument, le monument de la Perle. Il comporte six voiles de boutres blanches en béton qui s'élèvent vers le ciel et supportent une perle à leur sommet ; les six voiles symbolisent les six pays membres du Conseil de coopération du Golfe (Arabie saoudite, Bahreïn, Émirats arabes unis, Koweït, Oman, Qatar) et la perle leur héritage commun. Elle rappelle que la pêche à la perle fut longtemps une activité majeure dans cette partie du monde[4],[5],[6]. À la base du monument se trouvait un bassin dodécagonal avec des jets d'eau. Depuis 2000, le monument figure de façon stylisée sur la face de la pièce de 500 fils, la pièce bahreïnie de plus importante valeur[7].

Destruction[modifier | modifier le code]

La place de la Perle pendant les manifestations de 2011.

L'espace public à la base du monument est le site des protestations ayant lieu à Manama en 2011. Il a été comparé à la place Tahrir au Caire, le site principal des manifestations lors de la révolution égyptienne de 2011[8],[9]. À la suite des manifestations et de la répression par le pouvoir en place, la structure portant la perle est détruite le 18 mars au matin afin d'effacer ce qui était devenu un symbole du mouvement de contestation[10],[11],[12]. Le gouvernement annonce sur la télévision d'État BTV que le monument a été « violé » et « désacralisé » par les manifestants et qu'il fallait le « nettoyer »[réf. nécessaire].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (ar) « السلطات البحرينية تزيل نصب دوار اللؤلؤة الذي شهد اعتصاماً تاريخياً », Al Wasat
  2. (en) « Site officiel », Abraj Al-Lulu
  3. (en) « Second Man Dies in Bahrain Skirmishes », Ya Libnan,‎ 15 février 2011
  4. (en) « Bahrain: Two Million Tourists Can't Be Wrong », Ambassade de Bahreïn,‎ 17 avril 2007, Bahrain Embassy
  5. (en) B. Farmer, « Bahrain authorities destroy Pearl Roundabout », The Telegraph,‎ 18 mars 2011
  6. (en) « Pearl Monument, Manama, Bahrain », Asian Pictures
  7. (en) « Current Coins: 500 fils », Banque centrale de Bahreïn
  8. (en) « Unrest Grows in Bahrain as Police Kill a 2nd Protester », The New York Times,‎ 15 février 2011 (lire en ligne)
  9. (en) « Thousands gather at Bahrain's 'Tahrir Square' », Channel 4 News,‎ 15 février 2011 (lire en ligne)
  10. (fr) « Bahreïn/contestation : fin d'un symbole », Le Figaro,‎ 18 mars 2011 (lire en ligne)
  11. (en) « Bahrain demolishes square used by protesters », MSNBC,‎ 18 mars 2011
  12. (en) « Bahrain tears down statue at focus of anti-monarchy protests », Haaretz,‎ 18 mars 2011

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :