Place Loubianka

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

55° 45′ 34″ N 37° 37′ 37″ E / 55.75944, 37.62694

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Loubianka.
Moscou, Place Loubianskaïa, ca. 1910

La place Loubianka (en russe, Лубянская площадь) de Moscou est une place importante de l'histoire de la ville, située non loin de la Place Rouge. Son nom fut mentionné pour la première fois en 1480, quand Ivan III installa des habitants de Novgorod non loin de cette zone. Ceux-ci construisirent l'église de Sainte Sophie, sur le modèle de la Cathédrale Sainte Sophie de Novgorod, et appelèrent le quartier Loubianka, en référence au district Loubianitsi de leur ville d'origine.

La place Loubianka est surtout connue pour le large bâtiment de brique jaune, construit par Alexeï Chtchoussev, ancien siège d'une compagnie d'assurances, et qui a servi de quartiers généraux aux services secrets soviétiques sous leurs diverses appellations (Tchéka, Guépéou, NKVD, MVD, NKGB, KGB). Staline donna d'ailleurs l'ordre de faire démolir toutes les églises historiques de la Loubianka afin de mettre en exergue la position dominante des quartiers généraux du NKVD. La place fut renommée place Dzerjinski pendant de longues années, en hommage au fondateur de la Tchéka, premier service de renseignement soviétique, Félix Dzerjinski, surnommé Félix de Fer. Une statue de Dzerjinski sculptée par Evgueni Voutchetitch fut érigée au centre de la place.

Lubianka Barry Kent.jpg

Le 30 octobre 1990, l'organisation humanitaire Memorial érigea un monument aux victimes du Goulag, sous la forme d'une simple pierre venant des Îles Solovetski. La statue de Dzerjinski fut retirée en 1991, après le coup d'État manqué contre Mikhaïl Gorbatchev et la place reprit son appellation d'origine.

La station de métro Loubianka est située sous la Place Loubianka.