Place Benoît-Crépu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Place Benoît-Crépu
Image illustrative de l'article Place Benoît-Crépu
Vue du sud-est, à partir de la passerelle Saint-Georges, de la place Benoît-Crépu.
Situation
Coordonnées 45° 45′ 30″ N 4° 49′ 35″ E / 45.758341, 4.8263145° 45′ 30″ Nord 4° 49′ 35″ Est / 45.758341, 4.82631  
Pays Drapeau de la France France
Région Rhône-Alpes
Ville Lyon
Quartier Saint-Georges (5e arr.)
Tenant Quai Fulchiron
Aboutissant Place François-Bertras
Morphologie
Type Place ouverte
Forme Rectangulaire
Histoire
Anciens noms Place du Port-Sablet
Monuments Église Saint-Georges
Protection Site du centre historique
Site sauvegardé
Site du patrimoine mondial

Géolocalisation sur la carte : Lyon

(Voir situation sur carte : Lyon)
Place Benoît-Crépu

La place Benoît-Crépu est une place située dans le 5e arrondissement de Lyon.

Histoire[modifier | modifier le code]

Située en plein quartier Saint-Georges, au bord de la Saône (Vieux Lyon), elle a été en travaux pour la construction d'un parc de stationnement souterrain. Pendant ces travaux, on y a découvert divers objets, en particulier trois barques gallo-romaines, relativement bien conservées, datant du Ier ou du IIe siècle. De même, lors du creusement du tunnel d'accès au parking sous la Rue Monseigneur-Lavarenne, on a découvert divers bâtiments datant du Moyen Âge, apparemment abandonnés suite aux nombreuses crues de la Saône. On y a également découvert une partie de l'ancien rempart, dont le tracé était inconnu dans cette partie de la ville. L'ensemble des découvertes archéologiques a causé un retard des travaux de six à neuf mois. Les divers objets retrouvés seront exposés au parking de la Fosse aux Ours.

Cette place est à l'emplacement d'un des nombreux ports de la Saône, le port du Sablet, qui fut détruit, ainsi que les maisons environnantes, pour aménager le quai que l'on connaît aujourd'hui. La place s'appelait anciennement Place du Port-Sablé (orthographié également Sablet). Le nom actuel lui a été attribué par la délibération du conseil municipal du 23 novembre 1894 en hommage à Benoît Crépu, corroyeur né à Lyon le 23 janvier 1839 et mort dans cette même ville le 4 avril 1893, pour le legs d'une partie de sa fortune à la ville de Lyon[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Maurice Vanario, Rues de lyon à travers les siècles, ELAH, Lyon, 2002.

Voir aussi[modifier | modifier le code]