Pixie-bob

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
pixie-bob
{{#if:
Deux femelles pixie-bobs nées en France
Deux femelles pixie-bobs nées en France

Espèce Chat (Felis silvestris catus)
Région d’origine
Région Drapeau des États-Unis États-Unis
Caractéristiques
Silhouette imposante, massive
Taille jusqu'à 30cm en hauteur.
Poids jusqu'à 9 kg pour les mâles
Poil Mi-long ou court
Robe Brown spotted tabby avec ticking
Tête En forme de poire inversée
Yeux Triangle-rectangle, espacés
Oreilles Taille moyenne, larges à la base avec le bout arrondi. Inclinées légèrement vers l'extérieur.
Queue Courte, jusqu'au jarret maximum
Standards

Le pixie-bob (parfois, par simplification, sans trait d'union voire en un mot : pixiebob[réf. nécessaire]) est une race de chat originaire du grand nord ouest des États-Unis. Ce chat est caractérisé par sa ressemblance physique avec le Lynx roux(ou Bobcat en anglais).

Origines[modifier | modifier le code]

L'origine du pixie-bob n'est pas claire. Une légende[réf. nécessaire] veut que des mâles bobcats saillaient des chattes vivant dans les fermes isolées et qu'il en serait né des chatons au physique du père mais avec le caractère du chat domestique.

Quoi qu'il en soit, en 1985, Carol Ann Brewer, déjà éleveuse dans l'État de Washington, lança le programme d'élevage des pixie-bob. Elle acquit un chat nommé Sacha et supposé descendre du légendaire croisement (il était entre autres polydactyle) et le maria avec une femelle supposée descendre, elle aussi, de ces fameux croisements. Il naquit alors une femelle ressemblant au bobcat qui servit de base au travail des éleveurs. On la nomma Pixie et on garda son nom, associé à celui de ses supposés ancêtres sauvages pour nommer la race. Des tests sanguins ont été effectués pour savoir s'il y avait des traces d'hybridation mais ils se sont tous avérés négatifs.

Il fallut attendre 1994 pour que la TICA reconnaisse la race comme « nouvelle race ». Elle ne put concourir en championnat qu'à partir de 1998. En France, la race est reconnue par le LOOF depuis juin 2002.

Standard[modifier | modifier le code]

Le pixie-bob ressemble à un lynx américain : le lynx roux. Son corps est puissant et musclé, long avec des épaules proéminentes. Lorsqu'il est en mouvement, sa démarche est la même que celle de ses ancêtres sauvages, chaloupée. Il est souhaitable qu'ils aient une poche ventrale. Les pattes sont longues, à l'ossature épaisse et bien musclées. Au bout, les pieds sont presque ronds, grands et larges. Certains sujets présentent de la polydactylie. Depuis 2002, cette caractéristique est reconnue par le LOOF et la TICA, mais ils ne doivent cependant pas avoir plus de sept doigts.

Pour qu'un pixie-bob soit d'exposition, sa queue doit être courte, d'une longueur minimum de 5 cm et ne dépassant pas le jarret de l'animal, même si de nombreux spécimens ont, en fait, une queue longue.

La robe spotted tabby du pixie-bob

Sa tête est caractéristique : elle est décrite comme ressemblant à une grosse poire inversée. De profil, le front est bombé avec un gros nez légèrement busqué. Le museau est charnu, large et fort. C'est un point important de l'apparence du pixie-bob et une attention particulière y est donnée en compétition. Les yeux ont une forme particulière de triangle-rectangle adouci. Ils sont bien espacés l'un de l'autre et parfois alourdis par la paupière. Le maquillage entourant l'œil est composé d'une ligne claire faisant tout le tour de l'œil et d'un trait noir aux coins, étirant un peu le regard. Les couleurs autorisées vont du doré au noisette en passant par le vert.

Les oreilles sont de taille moyenne et légèrement inclinées vers les côtés extérieurs de la tête. Des plumets sont souvent recherchés sur le bout arrondi des oreilles.

La fourrure peut être courte ou mi-longue. Dans le cas d'un poil court, il est doux et laineux. Un sous-poil gris souris est indispensable. Pour les sujets à poils mi-longs, la longueur du poil ne doit pas dépasser les 5 cm. Dans les deux cas, on observe des variations suivant les saisons.

En exposition, la seule couleur autorisée est le brown spotted tabby.

Génétique[modifier | modifier le code]

pixie-bob polydactyle

Il est recommandé de ne pas croiser ensemble deux pixie-bob polydactyle pour éviter des malformations au niveau des pieds.

Caractère[modifier | modifier le code]

En dépit de son allure sauvage, le pixie-bob serait réputé pour avoir un caractère très équilibré. Un chien déguisé en chat, disent les Canadiens. Il aimerait suivre son maître et s'accommoderait de la présence d'enfants.

Photos[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :