Piranha 3D

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Piranha 3-D)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Piranha (homonymie).

Piranha 3-D

Titre québécois Piranha 3D
Titre original Piranha 3D
Réalisation Alexandre Aja
Scénario Josh Stolberg
Peter Goldfinger
arrangé par
Alexandre Aja
Grégory Levasseur
Acteurs principaux
Sociétés de production Atmosphere Entertainment MM
Chako Film Company
Dimension Films
Intellectual Properties Worldwide
The Weinstein Company
Pays d’origine États-Unis
Genre film d'horreur, thriller
Sortie 2010
Durée 89 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Piranha 3-D (Piranha 3D) est un film d'horreur américain en 3D réalisé par Alexandre Aja sur son scénario coécrit avec Grégory Levasseur d'après le script original de Josh Stolberg et Peter Goldfinger, mettant en scène Elisabeth Shue, Steven R. McQueen, Adam Scott, Jerry O'Connell, Ving Rhames, Jessica Szohr, Kelly Brook, Christopher Lloyd et Eli Roth. Produit par Dimension Films, ce film est sorti au Canada et aux États-Unis le 20 août 2010, en France et en Belgique le 1er septembre 2010.

Le réalisateur Alexandre Aja affirme que « ce n'est pas du tout un remake du film de Joe Dante » (Piranhas, 1978), même s'ils partagent le même nom[1].

Synopsis[modifier | modifier le code]

La ville de Lake Victoria, en Arizona, s'apprête à recevoir des milliers d'étudiants pour le spring break.

Sur son bateau, au beau milieu d'un lac situé dans une ancienne zone archéologique, le pêcheur Matt Boyd (Richard Dreyfuss) assiste à un tremblement de terre. Celui-ci cause un tourbillon sous-marin, qui libère des centaines de piranhas préhistoriques, jusqu'alors bloqués dans une grotte sous-marine. Matt Boyd tombe à l'eau et est dévoré.

Dans la ville, désobéissant aux ordres de sa mère le shérif Forester (Elisabeth Shue), Jake (Steven R. McQueen) décident d'accompagner un groupe de personnes faisant des vidéos pornographiques : Derrick Jones (Jerry O'Connell), Drew Cunningham (Paul Scheer) et les deux actrices Danni (Kelly Brook) et Crystal (Riley Steele). Jake laisse son frère Zane (Sage Ryan) et sa sœur Laura (Brooklynn Proulx) chez eux en leur interdisant de quitter la maison. Les deux enfants désobéissent et partent en barque sur le lac.

Dans la nuit, Julie la shérif découvre avec son adjoint Fallon (Ving Rhames) le corps décomposé de Matt Boyd. Le lendemain, Julie accompagne une équipe de biologistes qui vont inspecter la faille sous-marine : Novak (Adam Scott), Paula (Dina Meyer) et Sam (Ricardo Chavira). Au port, Jake part avec Derrick ; l'amie de Jake, Kelly (Jessica Szohr) les accompagne.

Dans la faille sous-marine, Sam découvre des œufs de poisson et est dévoré par un banc, ainsi que Paula. Julie et Novak recueillent un spécimen et l'amènent au propriétaire d'une animalerie, Carl (Christopher Lloyd). Ce dernier affirme que ces poissons sont une espèce préhistorique de piranhas très agressive, et que les poissons ne vont pas tarder à attaquer les jeunes gens qui fêtent le spring break au port.

Jake s'aperçoit que son petit frère et sa petite sœur sont coincés sur une petite île. Derrick, après avoir été menacé par Jake, accepte de ramener les enfants. Mais un accident survient : l'hélice du bateau est coincée dans les algues.

Au port, malgré les efforts de Julie, Novak et Fallon, les piranhas font un carnage parmi les étudiants, les morts s'accumulant avec l'appétit des poissons et les mouvements de panique des étudiants.

Sur le bateau de Derrick, une voie d'eau s'ouvre et le bateau commence à couler. Derrick, Crystal et Drew tombent à l'eau ; Jake, Danni, Laura et Zane réussissent à rester sur le bateau mais Kelly est coincée en bas avec les piranhas qui la cernent. Crystal est dévorée, Drew s'enfuit à la nage et Derrick est remonté, à moitié dévoré, par Danni.

Julie apprend où est son fils et va le rejoindre en hors-bord avec Novak. Au port, Fallon est attaqué et perd ses deux jambes.

Le hors-bord s'approche du bateau où se trouvent Jake, Danni, Zane, Laura et Kelly, mais ne peut pas l'aborder à cause des rochers. Une corde est lancée et Julie rejoint le bateau. La corde sert à faire passer les gens mais pendant la traversée Danni est mordue et tombe dans l'eau où elle est dévorée.

Jake décide de sauver Kelly : il jette le corps de Derrick dans l'eau pour attirer les piranhas tandis qu'il va rejoindre Kelly. Jake parvient à faire exploser le bateau et tous les piranhas sont broyés par l'onde de choc.

Tout semble fini mais Carl appelle par radio les derniers survivants : il affirme que les piranhas vus jusqu'alors sont des bébés. Alors que Novak demande où sont les parents, il est assommé par un énorme piranha.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

Du script au scénario[modifier | modifier le code]

Dimension Films propose à Alexandre Aja et Grégory Levasseur le script de Piranha en 2003, époque où ils ont vendu leur film Haute Tension (2003) à Lionsgate : « On a immédiatement accroché. Le concept était mortel : le Spring break attaqué par les piranhas préhistoriques ! »[1]. Ils ont alors rencontré les trois producteurs avec qui l'entretien ne s'est pas très bien passé : les deux français ont dû faire autre chose.

La société française Wild Bunch[2] reprend le projet et choisit alors Chuck Russell en octobre 2005[3],[4] pour mettre en scène les piranhas, avec le scénario écrit par Josh Stolberg et Pete Goldfinger. Le tournage prévu au printemps 2006[5], le producteur annule le projet trop onéreux d'entre 20 et 25 millions de dollars[6].

En 2006, alors que La colline a des yeux n'est pas encore sorti dans les salles américaines et qu'il travaille au Canada sur la préparation du film 2e sous-sol[7] de Franck Khalfoun, Alexandre Aja reçoit les premiers producteurs de Dimensions par téléphone, leur proposant de retravailler sur Piranha. Avec son partenaire de toujours, « nous avons donc rencontré les frères Bob et Harvey Weinstein pour parler des scènes qui nous avait excitées des années auparavant, comme celle où une nana se fait bouffer les jambes en parachute. On les voyait nous écouter et rester un peu perplexes, genre de quoi ils parlent ?. Nous nous sommes aperçus que Dimension ne connaissait absolument rien du script que nous avions aimé »[1]. Celui des frères Weinstein est une réécriture de Chuck Russell dont l'histoire a été changée, ce que déplait fort aux français car il a un « côté Gremlins pour adultes ». Alexandre Aja et Grégory ont donc réécrit le scénario, réinventant l'histoire[1] et produisant le film avec Mark Canton et Marc Toberoff[4].

Le casting[modifier | modifier le code]

Deux acteurs ayant fait le succès de la trilogie Retour vers le futur sont présents au casting, Christopher Lloyd et Elisabeth Shue[8].

Le tournage[modifier | modifier le code]

« Les Weinstein nous ont laissés libres sur le scénario et le tournage, c'est à partir du montage que ça s'est compliqué. Bob veut qu'on aille directement aux scènes gore, il se fiche de l'histoire. Mais si les spectateurs ne s'attachent pas aux personnages, ils n'en auront rien à faire de les voir mourir. Alors on perd du temps en palabres. »

— Alexandre Aja[9]

Le tournage, qui devait commencer fin 2008, a d'ailleurs été retardé jusqu'en mars 2009. Il commence finalement en mai 2009 à Lake Havasu en Arizona[10], et se déroule en quarante-deux jours au lieu des soixante prévus[11]. Entièrement filmé au lac Havasu, avec des milliers de figurants plongeant dans l'eau colorée par trois cent mille litres de sang[9], le tournage se termine en juillet. Alexandre Aja part à Montréal où il poursuit son travail sur l'étalonnage, le mixage, les effets spéciaux (dont NewBreed Vfx[12], Gradient Effects (VFX), Intelligent Creatures, Mr. X pour les effets visuels, Tippett Studio, Inner-D) et la conversion en trois dimensions pour terminer son film en plus de quatre semaines[9]. Il lui avait été impossible de tourner directement en tridimensionnel, en raison de la sensibilité de la caméra HD, de la température de cinquante degrés à l'ombre et des reflets du soleil[9].

Trois cent mille litres de sang furent nécessaires pour la scène la plus complexe du film, l'attaque massive des piranhas[9], ce qui fait de Piranha 3D le film le plus sanglant de l'histoire du cinéma.

La durée initiale du film était de cent onze minutes, la version présentée au cinéma a été raccourcie de douze minutes, décision prise par les frères Weinstein à cause de scènes très gores.

Le lieu de tournage 
Lake Havasu, Arizona, États-Unis

Musique[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Piranha 3D (bande originale).

Deux bandes originales ont été éditées chez Lakeshore Records et sont sorties en août 2010, dont l'une est composée par Michael Wandmacher et l'autre contient notamment des titres d'Amanda Blank, Public Enemy (vs. Benny Benassi), Dub Pistols, Ozomatli, Hadouken! ou encore Steve Aoki.

Réception critique[modifier | modifier le code]

Box-office[modifier | modifier le code]

Pays Box-office Nbre de sem. Classement TLT[13] Date
Box-office mondial 80 000 000 USD[14] 15 e au total
Box-office Drapeau des États-Unis États-Unis/Drapeau du Canada Canada 25 000 000 USD[15] 10 e au 28 octobre 2010
Box-office Drapeau de la France France 640 000 entrées[16] 7 - au 12 octobre 2010

Malgré Expendables : Unité spéciale (The Expendables) de Sylvester Stallone, sorti le 13 août 2010 aux États-Unis, qui se trouve depuis deux semaines au sommet du box-office américain avec 17 millions de recettes (pour un total de 65 millions), le film d'Alexandre Aja s'installe en trois jours à la sixième place avec 10 millions de dollars[17]. Le résultat se résume équivalent à Mirrors (11,1 millions de dollars, au total) et inférieur à La colline a des yeux (15,7 millions de dollars).

Évolution du box-office de Piranha 3D aux États-Unis (en USD)
Weekend We. 1 We. 2 We. 3 We. 4 We. 5 We. 6
Recettes US par weekend 10 000 000 4 300 000 2 400 000 700 000 150 000 30 000
Recettes US cumulées 10 000 000 18 300 000 22 500 000 24 300 000 24 700 000 24 800 000
Position 6e 10e 14e 21e 37e 55e
Évolution du box-office international de Piranha 3D (en USD)
Weekend We. 1 We. 2 We. 3 We. 4 We. 5 We. 6
Recettes US par weekend 2 000 000 9 000 000 8 000 000 4 000 000 2 000 000 1 300 000
Recettes US cumulées 2 000 000 13 500 000 26 500 000 33 000 000 38 500 000 40 000 000
Position 25e 9e 5e 13e 28e 35e

Piranha 3D a récolté 50 millions $ au box office international, il est sorti dans plus de 40 pays.

  • Le top 5 à l'international :
    • Russie : 9,5 millions $
    • Royaume-Uni : 7 millions $
    • France : 6,9 millions $
    • Corée du Sud : 4,8 millions $
    • Australie : 2,2 millions $

Ce top 5 représente 2/4 (soit 30 millions $) des recettes totale engrangés.

Suite[modifier | modifier le code]

Piranha 3DD, réalisé par John Gulager, sort aux États-Unis en juin 2012.

Vidéogrammes[modifier | modifier le code]

Wild Side Video annonce la sortie de quatre éditions du film Piranha 3D, le 23 février 2011, c'est-à-dire une proposition en DVD, DVD et Blu-ray Collector avec version 2D et 3D Anaglyphe et en Blu-ray 3D Actif pour les téléviseurs tridimensionnels[18].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d David Doukhan, « Mad Movies », Magazine, no 232,‎ juillet-août 2010, p. 44 (ISSN 0338-6791, lire en ligne)
  2. JDM, « Wild Bunch Reprend Piranha », sur Excessif,‎ 31 octobre 2005 (consulté le 30 août 2010)
  3. Clément Cuyer (avec Variety), « Les "Piranhas" remontent à la surface ! », sur AlloCiné,‎ 27 octobre 2005 (consulté le 30 août 2010)
  4. a et b Aurélie Garreau (avec The Hollywood Reporter), « Alexandre Aja revisite "Piranhas" », sur AlloCiné,‎ 16 mars 2007 (consulté le 30 août 2010)
  5. (en) Ryan Parsons, « "Piranha" Remake Coming », sur CanMag,‎ 12 janvier 2006 (consulté le 30 août 2010)
  6. (en) Clark Collis, « Fishy Business: The Behind-the-scenes story of "Piranha" Movies (Part III) », sur PopWatch,‎ 20 août 2010 (consulté le 30 août 2010)
  7. « Alexandre Aja producteur… », sur Cinemovies.fr,‎ 20 juillet 2006 (consulté le 22 août 2010)
  8. [1]Cinéoscope.
  9. a, b, c, d et e « Secrets du tournage », sur AlloCiné (consulté le 2 septembre 2010)
  10. (en) MrDisgusting, « Behind-the-Scenes of Alex Aja's 'Piranha 3d'Shoot! », sur Bloody Disgusting,‎ 11 mai 2009 (consulté le 2 septembre 2010)
  11. « Entretien avec Alexandre Aja », sur CineMovies (consulté le 2 septembre 2010)
  12. http://www.imdb.fr/title/tt0464154/companycredits
  13. Tous les temps - All Time
  14. « Piranha 3-D - Bilan monde » (consulté le 28 novembre 2010)
  15. « Box-Office du film Piranha 3-D », sur AlloCiné (consulté le 26 août 2010)
  16. « Piranha 3-D - Bilan France », sur JPBox-Office (consulté le 9 septembre 2010)
  17. Clément Cuyer (avec Box Office Mojo et Box Office Guru), « Box-office US : les "Expendables" ne craignent personne ! », sur AlloCiné,‎ 23 août 2010 (consulté le 26 août 2010)
  18. Pierre Delorme, « Piranha 3D : 4 éditions en France ! », sur Films Actu,‎ 5 novembre 2010 (consulté le 21 novembre 2010)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]