Pipistrelle soprane

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Pipistrellus pygmaeus

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Pipistrelle soprane

Classification selon MSW
Règne Animalia
Classe Mammalia
Ordre Chiroptera
Famille Vespertilionidae
Sous-famille Vespertilioninae
Tribu Pipistrellini
Genre Pipistrellus

Nom binominal

Pipistrellus pygmaeus
(Leach, 1825)

Synonymes

  • Vespertilio pygmaeus Leach, 1825 (protonyme)

Statut de conservation UICN

( LC )
LC  : Préoccupation mineure

La Pipistrelle soprane (Pipistrellus pygmaeus), ou Pipistrelle pygmée, est une petite espèce de chauve-souris de la famille des Vespertilionidae.

L'espèce a été distinguée de la Pipistrelle commune (Pipistrellus pipistrellus) au début des années 1990 par les différences de signaux d'écholocation. La Pipistrelle commune émet un signal à 45 kHz alors que la Pipistrelle soprane émet un signal à 55 KHz. Depuis que ces deux espèces ont été différenciées, d'autres éléments ont permis de les caractériser (apparence, habitat, nourriture).

Écholocation[modifier | modifier le code]

Les fréquences utilisées par cette chauve-souris s'étendent entre 53 et 58 KHz, ont un pic d'énergie à 55 KHz et ont une durée de 5.8 ms[1],[2].

Répartition[modifier | modifier le code]

Carte de l'Europe avec taches vertes principalement sur la péninsule ibérique, les iles britanniques, le sud de la scandinavie et l'Europe centrale. Répartition en Europe, en vert.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  • ARKive Photos et vidéo de Pipistrellus pipistrellus et Pipistrellus pygmaeus.
  • ONEM Caractéristiques de l'espèce

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Parsons, S. and Jones, G. (2000) 'Acoustic identification of twelve species of echolocating bat by discriminant function analysis and artificial neural networks.' J Exp Biol., 203: 2641-2656.
  2. Obrist, M.K., Boesch, R. and Flückiger, P.F. (2004) 'Variability in echolocation call design of 26 Swiss bat species: Consequences, limits and options for automated field identification with a synergic pattern recognition approach.' Mammalia., 68 (4): 307-32.