Pio Ospedale della Pietà

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

45° 26′ 03″ N 12° 20′ 41″ E / 45.43414, 12.3446 ()

Le Pio Ospedale della Pietà était un hospice, orphelinat et conservatoire de musique vénitien actif notamment aux XVIIe et XVIIIe siècles.

Trois autres institutions analogues existaient à Venise :

  • l'Ospedale dei Mendicanti,
  • l'Ospedale degli Incurabili et
  • l'Ospedale dei SS. Giovanni e Paolo.

Cette institution, financée par la République de Venise, fut fondée en 1346 pour accueillir les nouveau-nés abandonnés, que l'on pouvait lui confier en les déposant dans un emplacement spécialement aménagé dans le mur d'enceinte : les religieuses les prenaient en charge de l'autre côté. On recueillait aussi les orphelins, les enfants illégitimes ou les enfants de familles indigentes. Les garçons y étaient admis et élevés jusqu'à l'adolescence ; les filles pouvaient y demeurer autant que nécessaire.

Francesco Gasparini fut maître de violon de cette institution et plus tard Antonio Vivaldi à partir de 1704. Ce dernier occupa diverses fonctions dont celle de compositeur principal de 1713 à 1740, année où il quitta définitivement Venise. D'autres maîtres qui y enseignèrent furent Giovanni Porta, Nicola Porpora et Gaetano Latilla.

À l'instar des autres hospices vénitiens, le genre musical qui prévalait à la Pietà était l'oratorio. Toutefois d'autres genres furent pratiqués dans cette institution dont le concerto, en recourant par ailleurs à des instruments inhabituels (comme la viole d'amour).