Pinturicchio

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Autoportrait dans la chapelle Baglioni à Santa Maria Maggiore de Spello.

Pinturicchio, né Bernardino di Betto (Pérouse, 1454Sienne, 1513) est un peintre italien du XVe siècle, élève du Pérugin. Né à Pérouse et appelé "le petit peintre" à cause de sa taille, ou encore "le sourd" à cause de son infirmité

Il est enterré à Sienne, à l'Oratorio dei Santi Vincenzo e Atanasio, une petite église de la ville.

Biographie[modifier | modifier le code]

On trouve les premières traces des travaux du Pinturicchio dans des ajouts de costumes et d'éléments pittoresques sur deux tableaux du Pérugin relatant l'histoire de saint Bernardin : la Guérison du paralytique et la Libération du prisonnier.

En 1481, il est appelé, comme aide du Pérugin, sur commande du pape Sixte IV, à participer au décor de la chapelle Sixtine, avec Luca Signorelli, Botticelli, Ghirlandaio, et Cosimo Rosselli, assisté de Piero di Cosimo.

Entre 1484 et 1485, toujours à Rome, il peint les fresques représentant la Vie de saint Bernardin de Sienne dans la chapelle Bufalini (première chapelle sur la droite) de la basilique Sainte-Marie d'Aracœli.

Entre 1492 et 1494, le pape Alexandre VI lui commande le célèbre décor des appartements Borgia, au Vatican.

En 1495 il travaille au retable de Santa Maria dei Fossi, dans lequel il peint son autoportrait.

En 1501, il peint à fresque l'Histoire de la vie de la Vierge dans la chapelle Baglioni à Santa Maria Maggiore de Spello.

En 1505, il travaille à la décoration de la Libreria Piccolomini, la bibliothèque du cardinal Francesco Piccolomini (futur Pie III) au Dôme de Sienne, avec le couronnement et l'histoire de Pie II, où on trouve trace de la collaboration du jeune Raphaël et de Baldassarre Peruzzi dans plusieurs de ses cartons dont le Départ d'Enea Silvio Piccolomini pour le concile.

En 1509, il exécute les fresques du presbytère de l'église Santa Maria del Popolo de Rome.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Fresques de la Libreria Piccolomini à Sienne.
  • Allégorie de la Fortune, marqueterie de pierre du pavement intérieur du Duomo de Sienne
  • Gonfalone di Sant'Agostino (1499), Pala di Santa Maria dei Fossi (1495-1496 env.), Galerie nationale de l'Ombrie à Pérouse
  • Pénélope et les soupirants, fresque
  • La Naissance de saint Jean Baptiste au Duomo di Siena
  • Adoration des Mages à la Chiesa de Santa Maria a Piazza de son atelier
  • La Vierge et l'Enfant entre saint Jérôme et saint Grégoire le Grand au musée du Louvre
  • Première Entrevue de Frédéric III avec l'Infante de Portugal, sa fiancée

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Galienne Francastel, Histoire de la peinture italienne. 2, Le Style de Florence (il Quattrocento), sous la direction de Pierre Francastel, P. Tisné, Pictura, 1958

Exposition[modifier | modifier le code]

  • 2008 : Pérouse, Galleria Nazionale dell’Umbria et Palazzo Baldeschi, et à Spello (du 2 février au 29 juin)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]

Giorgio Vasari le cite et décrit sa biographie dans Le Vite :
et le nomme Bernardino Pinturicchio, page ?? - édition 1568
078 le vite, bernardino pinturicchio.jpg

Liens externes[modifier | modifier le code]