Pinhas Rosen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pinhas Rosen
Pinhas Rosen
Pinhas Rosen
Fonctions
Parlementaire à la Knesset
Législature 1e, 2e, 3e, 4e, 5e, 6e
ministre de la Justice
Biographie
Date de naissance 1er mai 1887
Lieu de naissance Berlin (Allemagne)
Date de décès 3 mai 1978
Nationalité Israélienne
Religion Judaïsme

Pinhas Rosen (hébreu : פנחס רוזן, né Felix Rosenblüth, 1er mai 1887 - 3 mai 1978) était un politicien et homme d’État israélien, premier ministre de la Justice du pays, et ayant occupé ce poste trois fois entre 1948 et 1951, entre 1952 et 1956 et entre 1958 et 1961. Il fut aussi leader des Libéraux indépendants durant les années 1960.

Biographie[modifier | modifier le code]

Pinhas Rosen est né à Berlin en Allemagne. Il étudia le droit en université à Fribourg et Berlin, et fut diplômé en 1908, puis travailla pour l'armée allemande lors de la Première Guerre mondiale. Toujours actif dans les cercles sionistes, Pinhas Rosen fut président de la Fédération sioniste d'Allemagne de 1920 à 1923, et émigra finalement en Palestine mandataire en 1926, où il exerça comme avocat et aida à créer l'Association des Immigrants d'Europe centrale.

Carrière politique[modifier | modifier le code]

En 1942, Pinhas Rosen créa le Parti de la nouvelle alya, et fut élu sur sa liste à l'Asefat ha-nivharim en 1944. En 1948, il fut parmi les signataires de la Déclaration d'indépendance de l'État d'Israël, qu'il aida à rédiger.

Le parti de la nouvelle alyah devint le Parti progressiste, et Pinhas Rosen fut élu comme représentant à la Knesset lors des élections législatives de 1949. Le parti se joignit au Mapaï de David Ben Gourion afin de former une coalition de gouvernement, et Pinhas Rosen devint le premier ministre de la Justice d'Israël, office auquel il apporta une réputation forte de probité et d'intelligence.

Il conserva son siège et son portefeuille ministériel lors des élections législatives de 1951, de 1955 et de 1959. Peu après les élections de 1959, son parti fusionna avec les Sionistes généraux afin de former le Parti libéral.

Le nouveau parti fut le troisième en importance lors des élections de 1961, mais ne fut pas intégré à la coalition gouvernementale, Pinhas Rosen perdant ainsi son poste ministériel. Afin de consolider une opposition à l'hégémonie de Mapaï sur la politique israélienne, le Parti libéral fusionna avec le Hérout afin de former le Gahal. Pinhas Rosen, cependant, fut mécontent de cette union, et conduisit une scission avec sept représentants à la Knesset du parti afin de former les Libéraux indépendants. Il fut élu pour la 6e session de la Knesset, mais démissionna le 23 décembre 1968, et se retira de la vie politique. Ce départ fut salué par un quotidien comme « la fin de l'artistocratie » et dans un autre par une caricature dont la légende était : « Un autre miracle de Hanoucca ! Un représentant à la Knesset démissionne en raison de son âge ».

Pinhas Rosen fut un ami de longue date de David Ben Gourion, qui mit fin à cette amitié après l'affaire Lavon, une opération de sabotage israélienne en Égypte avortée, dans laquelle Pinhas Rosen soutint Pinhas Lavon qui était accusé (probablement à tort) d'avoir conçu cette opération.

À sa mort, Pinhas Rosen eut des obsèques nationales.

Vie familiale[modifier | modifier le code]

Pinhas Rosen fut marié trois fois. La première à Annie Lesser, avec qui il eut deux enfants, Hans et Dina, qui s'établirent avec leur mère à Londres en 1933 et à qui Pinhas Rosen rendit visite régulièrement jusqu'à la fin de sa vie. En 1935, il épousa Hadassah Calvari avec qui il eut une fille, Rivka, qui mourut à l'âge de sept ans en 1942, et Hadassah mourut en 1945 d'un cancer. En 1950, il épousa Johana Rosenfeld qui décéda également avant lui. Ses deuxième et troisième femmes lui apportèrent quatre beaux-fils.

Distinction[modifier | modifier le code]

Pinhas Rosen fut lauréat du prix Israël en 1973 pour la jurisprudence[1].

Références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :