Pingouin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pingouin (homonymie).
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec le manchot qui, lui, ne vole pas.
Pingouin
Nom commun ou
nom vernaculaire ambigu :
L'expression « Pingouin » s'applique en français à plusieurs taxons distincts. Page d'aide sur l'homonymie
Pingouin torda (Alca torda)
Pingouin torda (Alca torda)
Taxons concernés

Pingouin ([pɛ̃.gwɛ̃ ]) est un nom vernaculaire porté en français par deux espèces d’oiseaux de la famille des alcidés, dont la seule espèce encore vivante est le petit Pingouin. Ces espèces vivent dans l’hémisphère nord. On peut rencontrer le petit Pingouin du pôle Nord jusqu’à la Bretagne. Ce dernier vole, alors que le grand Pingouin, espèce éteinte en 1844[1], ne le pouvait pas.

Confusion habituelle[modifier | modifier le code]

Par abus de langage, le pingouin est souvent confondu avec les manchots, des oiseaux de la famille des sphéniscidés qui vivent dans l’hémisphère sud et ne volent pas. La principale raison de cette confusion est la ressemblance avec la plus grande des deux espèces de pingouin, le grand pingouin.

Une autre source d’erreur est la parenté étymologique entre le mot français pingouin et celui désignant les manchots dans les principales langues européennes comme pinguïn en néerlandais, pingüino en espagnol, Pinguin en allemand, pinguino en italien, penguin en anglais, пингвин (pingvin) en russe, ou encore pinguim en portugais.

Dans de nombreuses langues, deux termes différents sont utilisés pour désigner les deux espèces de pingouin, ce terme n’a donc pas de traduction exacte. En anglais, le terme Great Auk désigne le grand Pingouin, auk étant un terme générique désignant le plus souvent l’ensemble des alcidés. Le petit Pingouin est quant à lui appelé razorbill. En catalan ou en italien, respectivement les termes de gavot et alca sont en revanche utilisés comme en français pour désigner les deux espèces.

Étymologie[modifier | modifier le code]

L'étymologie du mot « pingouin » est incertaine.

Le terme n'est attesté en français qu'en 1598, pour la première fois, sous la forme pinguyn (Lodewijcksz, Premier livre, fo4 rods Arv., p.410). Il s'agit d'un terme issu du néerlandais[2],[3], le français ayant effectivement pris de nombreux termes au néerlandais à partir de cette époque, notamment du vocabulaire relatif à la faune et aux techniques maritimes. Il aurait été introduit plus spécifiquement par le biais des livres de voyage hollandais[4]. Le même terme a été également emprunté par l'allemand à la même époque sous la forme pinguin et est attesté en anglais également au XVIe siècle sous la forme penguin « manchot ».

L'origine du terme néerlandais est obscure. Le dictionnaire étymologique de l'afrikaans, Etimologiewoordenboek van Afrikaans, prétend que le mot a été emprunté au portugais.

Selon une théorie, présentée par John Latham en 1785, le mot serait issu du latin pinguis qui signifie « graisse », un qualificatif soulignant l’aspect dodu de l’animal. Toujours dans l’hypothèse d’une origine latine, on peut signaler que pinguis signifie aussi : « qui rend gras », et par suite « fertile, fertilisant », puis « riche » ; et par extension de sens « lent, lourd, stupide, malhabile » qui caractérise celui qui est (trop) gras[5]. Ce mot pourrait donc être, mieux que dodu, à l’origine du nom de cet oiseau pataud à la démarche pesante et embarrassée. Cependant, ces explications nécessitent de supposer une altération de pinguis en pinguin (ou penguin) et on voit mal pourquoi un [n] se serait substitué au [s] d'origine.

Selon Martin Martin, le terme néerlandais (ou anglais) serait issu du gallois pen gwyn qui signifie « tête blanche »[6]. Dans cette perspective, le nom se serait d'abord appliqué au grand Pingouin qui présente effectivement une tache blanche remarquable devant l’œil, avant de s'étendre aux autres espèces par analogie.

Seule la dernière explication conserve la faveur de certains dictionnaires étymologiques contemporains des différentes langues, l'hypothèse d'une origine latine n'étant même pas évoquée.

Physiologie, comportement et écologie[modifier | modifier le code]

Articles détaillés : Petit Pingouin et Grand Pingouin.

Les caractéristiques générales des pingouins sont celles des oiseaux de la famille des Alcidae, avec des nuances pour chaque espèce : voir les articles détaillés pour plus d'informations sur leur description ou leur mode de vie et le Petit Pingouin pour la seule espèce de pingouin actuelle.

Culture populaire[modifier | modifier le code]

Les pingouins sont très souvent pris pour des manchots dans la culture populaire, ce qui fait que l’usage du mot pingouin désigne ainsi quasiment toujours un manchot :

  • Alfred, personnage que Zig et Puce rencontrent lors d'un voyage en Arctique (et qui donc ne peut être un manchot) ;
  • les pingouins de Madagascar qui sont en fait des manchots ;
  • le Pingouin est un personnage de l’univers de fiction de Batman (Penguin signifiant manchot en anglais, la traduction Pingouin est quelque peu abusive) ;
  • Petit Pingouin est un personnage secondaire de l'univers des Looney Tunes, et qui est en fait un bébé manchot ;
  • un « drôle de pingouin », est une expression qui signifie un drôle d’individu ;
  • Vilain Pingouin, un groupe de rock québécois ;
  • Papa Pingouin, une chanson populaire dans les années 1980 et 2006 qui semble plus décrire un manchot qu’un pingouin, puisque ce Papa Pingouin ne peut pas voler ;
  • le « Pain goin » est un pain en forme d'autruche, le boulanger l'ayant conçu étant d'origine australienne ;
  • Youbi le petit pingouin, un film d’animation dont le héros, Youbi, est en fait un manchot ;
  • Les Pingouins est un groupe français de rock du début des années 1960 ;
  • L’Île des Pingouins, une satire de la société d’Anatole France ;
  • Pingu, série d’animation d’origine suisse ; tiré de l’allemand pinguine, le titre original a été conservé dans les pays francophones, et représente bien un manchot ;
  • M. Popper et ses pingouins, long-métrage américain de Mark Waters produit en 2011 (il s'agit en fait de manchots). Le titre canadien francophone M. Popper et ses manchots est le seul correct d'un point de vue zoologique ;
  • le terme « pingouin » est utilisé pour désigner un homme vêtu d’un complet noir et d’une chemise blanche, ou d’un smoking.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Emily Crofford, Gone Forever: The Great Auk, New York, Crestwood House,‎ 1989 (ISBN 0-89686-459-6)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Ursula Lenseele (préf. Françoise Cappelle), Destination manchots, France, Solar, coll. « Ushuaïa / Latitudes sauvages »,‎ 17 septembre 2007, relié, 167 p. (ISBN 978-2-263-04399-4, présentation en ligne), Comprendre pour le protéger, « L’aventure des espèces », p. 16
  2. Site du CNRTL : étymologie du mot "pingouin"
  3. Le Robert, sous la direction d'Alain Rey, Dictionnaire historique de la langue française, édition le Robert
  4. Définitions lexicographiques et étymologiques de « Pingouin » du Trésor de la langue française informatisé, sur le site du Centre national de ressources textuelles et lexicales
  5. Ernout et Meillet, dictionnaire étymologique de la langue latine[réf. incomplète]
  6. Crofford 1989, p. 8