Pinacothèque du château des Sforza

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pinacothèque du château des Sforza
La cour d'où l'on aperçoit la Pinacothèque du château des Sforza
La cour d'où l'on aperçoit la Pinacothèque du château des Sforza
Informations géographiques
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Ville Milan
Adresse Piazza Castello
Coordonnées 45° 28′ 11″ N 9° 10′ 49″ E / 45.46972222, 9.1802777845° 28′ 11″ Nord 9° 10′ 49″ Est / 45.46972222, 9.18027778  
Informations générales
Collections peintures, sculptures, médailles
Informations visiteurs
Site web Site officiel

La Pinacothèque du château des Sforza est un musée situé à Milan. Il abrite des collections de peintures, au sein du groupe des Musei del Castello Sforzesco.

Histoire[modifier | modifier le code]

La collection de la pinacothèque est née au XIXe siècle, alors que Milan avait déjà deux importantes pinacothèques, la pinacothèque Ambrosienne et la pinacothèque de Brera. Elle en formait une troisième, au sein du museo Poldi Pezzoli. Dans ce contexte, la Pinacothèque du Château est vue par antonomase comme un musée citadin, endroit où sont rassemblées les collections propres à l'histoire de la ville. Pour cette raison, presque toutes les œuvres exposées proviennent ou de Milan ou de collections artistiques de citadins milanais, comme la célèbre collection de la famille Famille Trivulzio, achetée par une souscription citadine en 1935.

L'inauguration officielle, comme musée artistique municipal, a lieu le 2 juin 1878.

Parmi les donateurs, on compte : Antonio Guasconi (1863-1865), les frères Attendolo Bolognini (1865), Malachia De Cristoforis (it) (1876), Camillo Tanzi (1881), Francesco Ponti (1895), etc. La collection est continuellement enrichie par donations, dépôts régionaux et acquisitions comme les œuvres de Canaletto et Bernardo Bellotto entre 1995 et 1998.

Les dernières donations, par Mauro Natale, Laura Basso, Valter Palmieri, en 2003, ont enrichi la galerie d’œuvres de sculptures, d'objets d'orfèvrerie et de médailles, en relation étroite avec les peintures et leur époque.

Parcours[modifier | modifier le code]

La pinacothèque est située au premier étage du château et est composée de sept salles, numérotées de XX à XXVI.

Salle XX[modifier | modifier le code]

Portrait de Borso d'Este, 1469-1471

La salle XX, appelée un temps la « salle doré », est consacrée à l'art milanais à la cour des familles Visconti et Sforza.

Oeuvres présentées dans celle salle :

  • Michelino da Besozzo (de son cercle), Madonna col Bambino e i santi Giovanni Battista e Pietro Martire, 1430 env.
  • Benedetto Bembo, Polittico di Torchiara, 1462
  • Pisanello, Medaglia di Filippo Maria Visconti|texte=Medaglia di Filippo Maria Visconti, 1441
  • Gianfrancesco Enzola, Medaglia di Francesco I e Galeazzo Maria Sforza, 1459
  • Le Filarète, Medaglia con autoritratto, 1460 env.
  • Cristoforo Foppa, Medaglia di Francesco I Sforza, 1488 env.
  • Cristoforo Foppa (attr.), Medaglia di Ludovico Sforza detto il Moro, 1488 env.
  • Niccolò di Forzore Spinelli (attr.), Medaglia di Stefano Taverna, 1495-1497 env.
  • Cristoforo Foppa (attr.), Medaglia di Gian Giacomo Trivulzio, 1499
  • Zanetto Bugatto (attr.), Ritratto di Galeazzo Maria Sforza, 1474-1476
  • Peintre lombard, Bona di Savoia presentata da una santa martire, 1471-72
  • Baldassarre d'Este (ambito di), Ritratto di Borso d'Este, 1469-1471
  • {Ambrogio Bevilacqua, Madonna col Bambino, 14895-1499
  • Maestro di Trognano, Altare di Santa Maria del Monte a Velate, 1476-1491
  • Maestro di Trognano, Adorazione dei pastori, dopo il 1481

Salle XXI[modifier | modifier le code]

Vincenzo Foppa, Madonna del Libro, 1475 env.

La salle XXI est consacrée à Ludovic Sforza et à la domination espagnole.

Œuvres présentées dans cette salle :

Salle XXII[modifier | modifier le code]

La salle XXII est consacrée à trois petites œuvres de la Renaissance italienne :

  • Peintre lombard, Cristo benedicente, 1510 env.
  • Peintre lombard, Madonna col Bambino, 1475-1500.
  • Girolamo Santacroce, Trinità, 1533.

Salle XXIII[modifier | modifier le code]

Andrea Mantegna, Madonna in gloria e santi Giovanni Battista, Gregorio Magno, benedetto e Girolamo, 1497

La salle XXIII est consacrée aux œuvres issues de la collection Trivulzio, et des autres œuvres provenant d'églises ou de monastères. On y trouve surtout des œuvres d'artistes non lombards.

Les œuvres suivantes sont présentées dans cette salle :

Salle XXIV[modifier | modifier le code]

Le Corrège, Madonna Bolognini, 1514-1519

La salle XXIV contient des œuvres depuis la mort de François II Sforza en 1535 jusqu'à la fin du siècle, avec des œuvres de la Contre-Réforme et du maniérisme.

Les œuvres suivantes sont présentées dans cette salle :

Salle XXV[modifier | modifier le code]

Titien, Portrait de l'ambassadeur Gabriel de Luetz d'Aramont, 1541-1542.
Le Tintoret, Portrait du procurateur Jacopo Soranzo, 1550-1551

La salle XXV abrite des œuvres vénitiennes et lombardes, inspirés de culture vénitienne. Elles proviennent presque toutes du XVIe siècle.

Les œuvres présentées dans cette salle sont les suivantes :

Salle XXVI[modifier | modifier le code]

Morazzone, Pentecôte, 1615 env.
José de Ribera, Saint ermite, 1650 env.
Canaletto, Il Molo verso la Riva degli Schiavoni con la colonna di San Marco, avant 1742.
Canaletto, Il Molo verso la Zecca con la colonna di San Teodoro, avant 1742.

La salle XXIII est consacrée aux œuvres des XVIIe et XVIIIe siècles.

Œuvres présentées dans cette salle :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (it) Natale Mauro et Laura Basso, La Pinacoteca del Castello Sforzesco a Milano, Milan, Guida Skira,‎ 2005 (ISBN 88-7624-260-0)

Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :