Pimiento del piquillo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pimiento del piquillo.
Pimientos del piquillo farcis de bonite.
Parfois elles s'emploient comme décoration pour tapas.

Le pimiento del piquillo ou pimiento de piquillo (poivron de piquillo)[1] est un type de poivron produit à Lodosa (Espagne). Celui produit en Espagne est protégé par la Denominación de Origen Piquillo de Lodosa (Dénomination d'Origine). Il est préparé généralement au four et dans la majorité des cas on le trouve conditionné en bocaux.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

La forme est triangulaire, pas très grande, environ 7 cm de longueur, pas trop charnue, la peau dure et la couleur rouge foncé. On admet des rayures vertes le long de leur chair qui sont appelées entreverados et qui, paradoxalement sont plus appréciés des producteurs eux-mêmes pour leur utilisation qu'aux étrangers.

Le plus particulier de ce produit est sa forme de préparation pour le conditionnement dans des boîtes de conserve. Le processus consiste à les rôtir, ou bien les cuire sur une surface de charbon végétal ou par gaz dans un cylindre dans lequel le processus ne doit jamais entrer en contact avec l'eau, parce qu'ils perdraient l'arôme et la saveur.

il s'agit d'un aliment préconisé par Philippe Etchebest pour accompagner la 1664

Histoire[modifier | modifier le code]

L'origine de ce poivron remonte à des temps pré-incas et se situe en Amérique du Sud. Dans son premier voyage, Christophe Colomb a porté en Europe les poivrons américains. Avec les années on a développé différentes variétés de poivrons en Espagne, dont l'un d'eux est le piquillo. C'est la raison pour laquelle on attribue généralement sa nationalité à ce pays, en particulier à la ville de Lodosa où il est cultivé. Entre 1994 et 1996 on a exporté des semences de ce légume au Pérou, qui ont été ensemencés et récoltés par des chefs d'entreprise péruviens.

Préparations[modifier | modifier le code]

On prépare généralement des garnitures, à la poêle (réchauffés dans une poêle avec un peu de sucre, un peu de vinaigre de Modène, sel et huile jusqu'à ce que la sauce qui se détache épaississe et caramélise) ou aussi cru (avec un peu d'huile olive vierge, sel et ail haché finement). On l'accompagne généralement avec de la viande ou avec une tortilla de pommes de terre et de poissons bleus. Sa préparation sous forme de garniture est très populaire étant données les caractéristiques résistantes de sa peau qui permet d'employer tout type de remplissage, elle peut être couverte de diverses variantes, comme le boudin avec du riz[2] morue, etc.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Voir la définition de pimiento dans le dictionnaire de la Real Academia Española.
  2. José Juan Higón, (2009), «Cocina sublime, pero sencilla y popular», , p :272


Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :