Pim Pam Poum

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Pim, Pam et Poum)
Aller à : navigation, rechercher
Case de Rudolph Dirks publiée en 1901.
Policy and Pie part 1 of 2 (1918)
Policy and Pie part 2 of 2 (1918)

Pim Pam Poum est une série de comic strips publiée dans le « New York Journal » de William Randolph Hearst le 12 décembre 1897 sous le titre The Katzenjammers Kids. Son créateur était l'américain d'origine allemande Rudolph Dirks, qui s'inspirait lui-même de la série Max und Moritz, créée trente ans plus tôt par Wilhelm Busch.

Très appréciée des lecteurs américains, la série est publiée dans les journaux de Hearst jusqu'en 1912, date à laquelle un conflit oppose l'auteur et son éditeur. Rudolph Dirks, scénariste et dessinateur de la série, souhaitait en effet prendre une année sabbatique en Europe avec son épouse. Hearst, s'opposant à ce qu'une série si populaire soit interrompue, la confie alors à un autre auteur, Harold Knerr. Dirks publie alors sa série dans un journal concurrent appartenant à Joseph Pulitzer. Un procès oppose les deux magnats de la presse, qui se conclut par la coexistence de deux séries parallèles, avec les mêmes personnages d'origine : The Captain and the kids, par Dirks, chez Pulitzer, et The Katzenjammer kids, par Knerr, chez Hearst. Le conflit autour de la série donne en effet lieu à une jurisprudence d'une importance capitale dans l'histoire de la bande dessinée américaine, en établissant qu'une série et ses personnages sont la propriété de leur éditeur et non de leur auteur d'origine. Si le jugement autorise Dirks à continuer d'utiliser les personnages qu'il a créés, il perd le titre original de la série, qui demeure la propriété exclusive de Hearst[1]. Dirks doit rebaptiser sa série Hans and Fritz ; en 1918, alors que les États-Unis sont en guerre contre l'Allemagne, il change à nouveau le titre en The Captain and the Kids

Les deux versions de la bande dessinée ont fait l'objet d'adaptations en dessin animé. The Katzenjammer Kids a été adapté, entre 1916 et 1918, par le studio de Hearst, International Film Service. L'adaptation en dessin animé de la version de Dirks, plus tardive, a eu davantage de longévité : la version animée de The Captain and the Kids a été produite, à partir de 1938, par Metro-Goldwyn-Mayer, avant de passer à la Warner.

La version de Harold Knerr, à laquelle s'ajoutent d'autres personnages créés par le nouvel auteur, est la plus connue en Europe. La série est initialement traduite en français sous le titre « Les garnements » dans le journal Bravo, dans Junior sous le titre « Capitaine Fouchtroff » et sous le nom de « Pim Pam Poum » dans Le journal de Mickey à partir de 1938. La série a également été publiée, à partir des années 1950, dans un périodique éponyme édité par Lug ; le journal fusionne ensuite avec un autre titre du même éditeur, Pipo, pour devenir Pim Pam Poum Pipo (Pipo n'étant pas un personnage de la même série, mais le protagoniste de la bande dessinée italienne Pipo et Concombre[2].

Ils sont reparus sous le titre original (The Katzenjammer Kids) dans les années 1970 dans Charlie Mensuel.

Cette série a fêté ses 116 ans d'existence en 2013, ce qui constitue le record absolu de longévité pour une série de bande dessinée publiée de manière continue.

Le mot Katzenjammer désigne la gueule de bois en allemand (traduction littérale « chats qui pleurent »)

Synopsis[modifier | modifier le code]

Pim, Pam, Poum est l'histoire d'une famille qui vit sur l'île tropicale imaginaire de Bongo où règne un roi fainéant. Dans la version originale américaine, les personnages sont des immigrants allemands, s'exprimant, avec un fort accent, dans un sabir anglo-germanique[3]. Rudolph Dirks faisant ainsi un clin d'oeil à ses propres origines, d'ailleurs communes à Harold Knerr qui reprit la série chez Hearst. L'accent allemand est absent de la plupart des traductions françaises.

Personnages[modifier | modifier le code]

  • Pam et Poum : les vedettes de la série. Ces deux garnements ne pensent qu'à faire des farces à toute la famille et en particulier au Capitaine et à l'Astronome. Ils adorent voler les pâtisseries préparées par tante Pim en essayant de faire porter la faute sur d'autres. Ils détestent cordialement Adolphe qui le leur rend bien, et essaient souvent de le mettre dans de mauvaises situations. Malgré leur ingéniosité, il arrive qu'ils se fassent prendre, dans ces cas la série se termine souvent par une fessée qui leur est administrée par tante Pim ou d'autres membres de la famille. Ils s'appellent « Hans » et « Fritz » dans la série originale.
  • Le Capitaine : gros barbu qui ne pense qu'à dormir, à boire du cidre ou à jouer aux cartes, est sujet à de fréquentes crises de goutte. Il porte un uniforme avec un képi.
  • L'Astronome : l'acolyte du capitaine, il a une personnalité assez similaire à ce dernier. Il a une longue barbe blanche et porte un chapeau haut-de-forme. Il est inspecteur d'école dans la version originale.
  • Tante Pim : forte femme autoritaire, est la reine de la pâtisserie, elle s'occupe de la maison et de ses chers chérubins Pam et Poum. Son rouleau à tarte est une arme de dissuasion efficace pour faire respecter ses ordres. Elle est coiffée avec un grand chignon. Malgré son autorité, elle est crédule et se laisse souvent embobiner par les sornettes des autres personnages. Elle est la mère des enfants dans la version originale.
  • Miss Ross (personnage présent la version de Knerr) : vieille fille maigre et revêche qui essaye de donner une bonne éducation à ses chérubins qui sont Adolphe et Léna.
  • Adolphe (personnage présent la version de Knerr) : cousin de Pam et Poum, c'est un petit garçon hypocrite, vantard et farceur, qui aime faire porter le chapeau à Pam et Poum.
  • Léna (personnage présent la version de Knerr) : cousine de Pam et Poum et sœur d'Adolphe, c'est une petite fille gentille qui demande souvent de l'aide à Pam et Poum pour se venger des moqueries du Capitaine et de l'Astronome.
  • Makoko (personnage présent la version de Knerr) : un enfant aborigène de l'île, il est extrêmement futé et agile. Il se déguise aussi bien en animal qu'en végétal pour espionner et jouer des tours à Pam et Poum. Il connaît le langage des animaux et s'échappe sur sa cigogne apprivoisée.
  • Le Roi de l'Île (personnage présent dans la version de Dirks), un roi fainéant qui, comme ses amis occasionnels le Capitaine et l'Astronome, aime jouer aux cartes et boire du cidre.
  • Ginga Dun (personnage présent dans la version de Dirks), un marchand indien capable de rouler tous les autres habitants de l'île.

Documentation[modifier | modifier le code]

Documentation[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Didier Pasamonik, Les séries de bandes dessinées mythiques doivent-elles être poursuivies ? site lesgrandsdebats.fr, 12 novembre 2013
  2. Pipo concombre et Elastoc, le trio de choc de Rebuffi stiring.net
  3. La bande dessinée, récit de la mémoire des immigrés