Pilot Station

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

À ne pas confondre avec Pilot Point, localité du Borough de Lake and Peninsula.

Pilot Station
Administration
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
État Alaska Alaska
Borough Région de recensement de Wade Hampton
Code FIPS 02-60750
Démographie
Population 568 hab. (2010)
Densité 96 hab./km2
Géographie
Coordonnées 61° 56′ 10″ N 162° 53′ 00″ O / 61.936111, -162.883333 ()61° 56′ 10″ Nord 162° 53′ 00″ Ouest / 61.936111, -162.883333 ()  
Altitude 10 m
Superficie 590 ha = 5,9 km2
· dont terre 4,4 km2 (74,58 %)
· dont eau 1,5 km2 (25,42 %)
Fuseau horaire AKST (UTC-9)
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Alaska

Voir la carte administrative d'Alaska
City locator 14.svg
Pilot Station

Géolocalisation sur la carte : Alaska

Voir la carte topographique d'Alaska
City locator 14.svg
Pilot Station

Pilot Station est une localité d'Alaska aux États-Unis dans la Région de recensement de Wade Hampton. En 2010, il y avait 568 habitants.

Situation - climat[modifier | modifier le code]

Elle est située sur la rive nord-ouest du fleuve Yukon, à 11 milles (18 km) de St. Mary's et à 26 milles (42 km) à l'ouest de Marshall sur le delta du Yukon-Kuskokwim.

La moyenne des température est de 83 degrés Fahrenheit (28 °C) en juillet et de -44 degrés Fahrenheit (-42 °C) en janvier.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le village s'est d'abord appelé Ankachak, et s'est ensuite déplacé en amont sur un site nommé Potiliuk. L'ancien village de Kurgpallermuit est situé à proximité. C'est un site historique, qui a été occupé pendant les guerres où se sont affrontés les Eskimos du Yukon et de la côte pour défendre l'accès à la rivière Kashunak. Une église russe orthodoxe a été construite vers 1900, et représente un des batiments les plus anciens de la région. Le village a été référencé pour la première fois en 1916. Il doit son nom aux pilotes des bateaux qui remontaient la rivière, dont c'était le quartier général.

Économie[modifier | modifier le code]

Le village n'offre que quelques emplois administratifs et les habitants y pratiquent aussi une économie de subsistance à base de chasse, de pêche et de la commercialisation des fourrures. Un aérodrome le dessert et permet les communications avec le reste de l'état.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sources et références[modifier | modifier le code]