Pilatus PC-21

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pix.gif Pilatus PC-21 Su-27 silhouette.svg
PilatusPC21-2.jpg
Un PC-21 au roulage

Constructeur Drapeau : Suisse Pilatus
Rôle Avion d'entraînement
Statut En service
Premier vol
Équipage
Un pilote et un instructeur
Motorisation
Moteur Pratt & Whitney Canada PT6A-68B
Nombre 1
Type Turbopropulseur
Puissance unitaire 1 622 ch
Dimensions
Envergure 9,11 m
Longueur 11,23 m
Hauteur 4,05 m
Masses
À vide 2 270 kg
Avec armement 3 420 kg
Maximale 4 250 kg
Performances
Vitesse maximale 685 km/h
Plafond 11 600 m
Vitesse ascensionnelle 1 219 m/min
Rayon d'action 1 295 km
Armement
Externe 4 points d'attaches pour de l'armement conventionnel en mode avion d'attaque au sol

Le Pilatus PC-21 est un avion d'entraînement suisse construit par Pilatus Aircraft.

Conception[modifier | modifier le code]

Le PC-21 est, comme son illustre prédécesseur le Pilatus PC-7 et le moins connu PC-9, un avion d'entraînement destiné à la formation des pilotes. Beaucoup moins coûteux que les jets, il présente néanmoins de nombreuses qualités aéronautiques, ainsi qu'un cockpit moderne.

Le PC-21 ayant reçu les autorisations nécessaires, l'armée suisse à reçu et réceptionné les 4 premiers exemplaires en avril 2008[1]. Les forces aériennes suisses ont commandé 6 appareils, la république de Singapour en a commandé 19, les EAU 25 et l'Arabie saoudite 55[2].[réf. incomplète]

En 2013, l'armée de l’air française indique vouloir acquérir une vingtaine d'appareils à l'horizon 2016 pour former ses pilotes[3].

Développement[modifier | modifier le code]

Le développement du PC-21 a officiellement commencé en novembre 1997, lorsque Pilatus a fait voler pour la première fois son PC-7 Mk II évolution du PC-7 Turbo Trainer. Ce modèle comportait de nombreuses améliorations pouvant présager d'un prochain avion d'entraînement à turbopropulseur.

Le premier prototype est sorti d'usine en avril 2002 et a volé pour la première fois le 1er juillet de la même année. Le second prototype a volé le 7 juin 2004. Un des prototypes s'est écrasé le 13 janvier 2005 à Buochs en Suisse suite à une erreur de pilotage lors d'un entraînement en vue d'un air show. Le pilote d'essai est décédé et une personne au sol a été blessée[4].

Engagement[modifier | modifier le code]

Cet appareil est surtout utilisé pour la formation avancée des pilotes et leur perfectionnement.

Dispositifs[modifier | modifier le code]

Le PC-21 est équipé d'un habitacle ultra-moderne. Il est pressurisé, son cockpit affiche 3 écrans à cristaux liquides pour les informations des systèmes standards. Il dispose également d'un afficheur tête haute (HUD).

Pays utilisateurs[modifier | modifier le code]

Galerie photos[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]