Pigeon des rochers

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Pigeon des rochers (Columba rupestris) est une espèce d'oiseau de la famille des Columbidae.

Description[modifier | modifier le code]

C'est un pigeon trapu très semblable en taille et en apparence générale au pigeon biset mais s'en différenciant par la queue qui se compose de deux bandes gris foncé, l'une à la pointe, l'autre à la base séparées par une large bande médiane presque blanche, un peu semblable en vol à celle du Pigeon des neiges.

Comportement[modifier | modifier le code]

C'est une espèce grégaire se nourrissant en bandes dans les champs en terrasses en hiver et nichant dans les falaises en été. Ses habitudes alimentaires sont similaires à celles du Pigeon biset étant principalement granivore et complétant son alimentation avec des pousses vertes et des feuilles et parfois de mollusques et d'escargots. Les mâles ont un salut similaire à celui du pigeon biset. La période de reproduction commence très tôt. Il niche en petites colonies dans les falaises et les rochers. Au Tadjikistan, il commence à nicher en février alors que de nombreux jeunes prennent tout juste leur envol en septembre, dans le nord du Tibet. Le nid est une plateforme de brindilles ou de tiges placées dans une anfruactuosité.

Répartition[modifier | modifier le code]

On le trouve en Chine, Chine, Pakistan, Kazakhstan, Corée du Nord, Corée du Sud, Mongolie, Népal, Pakistan, Russie, Tadjikistan, Afghanistan et Turkménistan.

Sous-espèces[modifier | modifier le code]

D'après Alan P. Peterson, 2 sous-espèces ont été décrites :

  • Columba rupestris rupestris Pallas 1811 ;
  • Columba rupestris turkestanica Buturlin 1908.

Références[modifier | modifier le code]

  • Gibbs David, Eustace Barnes & John Cox. Pigeons and Doves: A Guide to the Pigeons and Doves of the World. United Kingdom: Pica Press. pp. 624. ISBN 1873403607
  • del Hoyo J., Elliott A. & Sargatal J. (1997) Handbook of the Birds of the World, Volume 4, Sandgrouse to Cuckoos. BirdLife International, Lynx Edicions, Barcelona, 679 p.
  • Prin J. & G. (1997) Encyclopédie des Colombidés. Editions Prin, Ingré, 551 p.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :