Pietro Sorri

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Pietro Sorri né vers 1556 à San Giosué près de Sienne, mort en 1621 ou 1622 à dans cette même ville. Italien. Artiste peintre de compositions religieuses et de portraits.École florentine de la seconde moitié du XVIe et du début du XVIIe siècle.

Biographie[modifier | modifier le code]

Élève de Arcangelo Salimbiani à Sienne, puis à Florence de Passignano, dont il épouse la fille. Il accompagne son beau-père à Venise et profite de son séjour pour étudier la manière de Paul Véronèse. Il va ensuite à Gênes et à Rome. Il travaille le plus souvent à Sienne[1].

Il eut pour élèves Giovanni Bernardo Carlone à Gênes entre 1596 et 1598, et Marietta Robusti à Venise.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (fr) Dictionnaire Bénézit, Dictionnaire critique et documentaire des peintres,sculpteurs, dessinateurs et graveurs de tous les temps et de tous les pays, vol. 13, éditions Gründ,‎ janvier 1999, 13440 p. (ISBN 2700030230), p. 45

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Mort de saint Antoine Abbé (vers 1602), dessin, musée du Louvre, Paris
  • Trinità e santi, retable à la Chiesa di Sant'Agostino, Sienne
  • Madonna con il Bambino e Santi, Chiesa di San Pietro a Vico, Lucques
  • Gesù benedicente, la Vergine e i Santi Francesco e Andrea (signé et daté de 1605), Basilique Saint-François (Sienne)
  • Cristo coronato di spine (daté et signé 1606 sur la marche où le Christ est assis), collections de la Monte dei Paschi di Siena, Sienne
  • Fresques des voûtes de la Chartreuse de Pavie avec Alessandro Casolani

Musées[modifier | modifier le code]

Florence (Mus. des Offices): Portrait de l'artiste - Sienne (Pina): Pentecôte.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) Dictionnaire Bénézit, Dictionnaire critique et documentaire des peintres,sculpteurs, dessinateurs et graveurs de tous les temps et de tous les pays, vol. 13, éditions Gründ,‎ janvier 1999, 13440 p. (ISBN 2700030230), p. 45