Pietro Accolti

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pietro Accolti
Biographie
Naissance
à Florence (Toscane)
Décès
à Rome (États pontificaux)
Cardinal de l’Église catholique
Créé
cardinal
par le
pape Jules II
Titre cardinalice Cardinal-prêtre de S Eusebio
Cardinal-évêque d' Albano
Cardinal-évêque de Palestrina
Cardinal-évêque de Sabina
Évêque de l’Église catholique
Administrateur de Crémone
Administrateur de Ravenne
Administrateur d'Arras
Administrateur de Maillezais
Administrateur de Cadix
Évêque d'Ancône et Numana
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Pietro Accolti, le cardinal d'Ancône, (né à Florence, Toscane, Italie, le et mort le à Rome) est un cardinal italien. Il est l'oncle du cardinal Benedetto Accolti (1527).

Biographie[modifier | modifier le code]

Accolti étudie à l'université de Pise et est professeur à l'université de Pise et à l'université de Bologne. Il va à Rome et exerce diverses fonctions au sein de la Rote romaine, notamment abbreviatore di Parco Maggiore, auditeur à la Rote romaine, trésorier du chapitre de Cambrai, secrétaire apostolique et scriptor des lettres apostoliques. En 1505 il est nommé évêque d'Ancône et Numana. Mgr Accolti est nommé vicaire général de Rome en 1510 et nonce à Florence en 1511.

Accolti est créé cardinal par le pape Jules II lors du consistoire du . Le cardinal Accolti est nommé administrateur de Maillezais et de Cadix en 1511. Il est prévôt deS. Marco de Clavasio de l'ordre des Humiliati, prieur in commendam de l'abbaye bénédictine de Rovan, prévôt in commendam de S. Abondio di Cremona de l'ordre des Humiliati et nommé administrateur d'Arras en 1518. Accolti est l'auteur de la bulle pontificale Exsurge Domine , publiée en 1520, qui répudie 41 propositions de Martin Luther comme hérétique. En 1524 il est nommé administrateur de l'archidiocèse de Ravenne et du diocèse de Crémone.

Accolti participe au conclaves de 1513 (élection de Léon X) et de 1521-1522 (élection d'Adrien VI).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]