Pieter van Bredael

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pieter van Bredael

Pieter van Bredael est né à Anvers en 1629[1], il entra dans la Guilde de Saint-Luc en 1650. Il n'est pas dit de qui il a appris l'art, mais il a imité les œuvres de Jan Brueghel, dont le style, il peint des paysages colorés. Il a passé quelque temps en Espagne, où ses peintures ont été très admiré[2]. Il est très probable qu'il soit allé en Italie, car ils représentent les ruines de l'architecture des environs de Rome[3]. Il est mort à Anvers en 1719. Les quatre œuvres qui lui sont attribuées dans la galerie de Vienne sont présentés comme étant peintes par un autre peintre. Deux paysages italiens sont exposés à l'Académie de Bruges et les deux autres, dans la Galerie de La Haye.

Ses élèves étaient Hendrik Frans van Lint, Hofmans Ferdinandus, et son fils Joris van Bredael[1].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Peeter van Bredael in the RKD
  2. Het Gulden Cabinet, p 381
  3. Modèle:Languageicon Peter van Breda Biography in De groote schouburgh der Nederlantsche konstschilders en schilderessen (1718) by Arnold Houbraken, courtesy of the Digital library for Dutch literature