Pieter Mulier le Jeune

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Un navire naufragé dans la tempête au large d'une côte rocheuse, Pieter Mulier le Jeune

Pieter Mulier le Jeune ou Pietro Mulieribus ou Pietro Cavaliere Tempesta (1637, Haarlem - 29-06-1701, Milan)[1] est un peintre néerlandais du siècle d'or.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est né en 1637 à Haarlem aux Pays-Bas.

Il étudie la peinture auprès de son père Pieter Mulier le Vieux. Il entreprend un voyage in Italie, il travaille à Rome (1656-1670), à Gênes (1670-1684) et au Nord de l'Italie jusqu'à l'année de sa mort à Milan. Il enseigne la peinture au peintre Carlo Antonio Tavella. Il est connu pour ses œuvres de paysages italianisants et ses marines, à la manière de Thomas Wijck.

Il a été emprisonné durant 16 ans à Gênes pour le meurtre de son épouse. Il retrouva la liberté en 1684, lorsque les Français bombardèrent cette cité. Il s'enfuit alors à Parme.

Il meurt en 1701 à Milan, en Italie.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]