Pieter Burmann

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Burmann.

Pieter Burmann (1668 - 31 mars 1741), philologue néerlandais, à distinguer de son neveu Pieter Burmann le Jeune, né à Utrecht.

Pieter Burmann

Il fut professeur d'histoire, d'éloquence et de langue grecque dans les universités d'Utrecht (jusqu'en 1716, où Arnold Drakenborch lui succéda) et de Leyde et donna de nombreuses éditions d'auteurs latins :

Il publia aussi une édition des travaux de George Buchanan.

Il acheva le Thesaurus Antiquitatum et Historiarum Italiae de Johann Georg Graevius.

Il écrit le traité De Vectigalibus Populi Romani (1694) et un petit manuel sur les Antiquités romaines Antiquitatum Romanarum Brevis Descriptio (1711).

Son Sylloge epistolarum a viris illustribus scriptarum (1725) est cité important au XIXe siècle par le Dictionnaire Bouillet pour l'histoire de l'homme cultivé. La liste de ses ouvrages occupe 5 pages dans l'ouvrage Onomasticon.

Source[modifier | modifier le code]

  • Cet article comprend des extraits du Dictionnaire Bouillet. Il est possible de supprimer cette indication, si le texte reflète le savoir actuel sur ce thème, si les sources sont citées, s'il satisfait aux exigences linguistiques actuelles et s'il ne contient pas de propos qui vont à l'encontre des règles de neutralité de Wikipédia.