Piet van Brabant

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Van Brabant.

Piet van Brabant

Naissance 11 mars 1932
Schaerbeek, Bruxelles
Décès 6 juillet 2006 (à 74 ans)
Jette, Bruxelles
Nationalité Belge Drapeau : Belgique
Profession

Piet van Brabant, né à Schaerbeek le 11 mars 1932 et décédé à Jette le 6 juillet 2006, était un journaliste belge.

Après ses études de docteur en droit, il devint rédacteur politique et ensuite éditorialiste principal en chef auprès du journal néerlandophone Het Laatste Nieuws. Il y entra en service en 1958 et y resta durant 33 années. Ensuite il continua à publier pour le journal Het Volksbelang. Durant toute cette période il fut un fervent défenseur de la tolérance.

Son père était le poète Luc van Brabant qui appartenait plutôt au groupe socialiste. Piet van Brabant était devenu libéral durant ses études à Gand.

Il était un défenseur de la cause flamande ainsi qu'un des moteurs de la Ligue libérale flamande (Liberaal Vlaams Verbond - L.V.V.) pour laquelle il devint secrétaire-général en 1960.

Il fut également membre de l'association estudantine le 't Zal Wel Gaan.

Par ailleurs, il était également connu comme franc-maçon (loge de Jean van Ruysbroeck à Bruxelles). En 1979, il s'orienta vers la Grande Loge régulière de Belgique qu'il aida à constituer et dont il fut un des rares membres connus. Il fut d'ailleurs le premier grand maître adjoint de cette loge.

Après sa mise à la pension au journal Het Laatste Nieuws, il écrivit un certain nombre d'ouvrages sur la franc-maçonnerie.

Il mourut à l'âge de 74 ans à Jette.

Référence[modifier | modifier le code]