Pierre de Zanata

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La pierre de Zanata est un petit rocher allongé ayant des inscriptions probablement d'origine guanche, les autochtones des îles Canaries (Espagne).

La pierre a été trouvée en 1992 près d'une montagne, la Montaña de las Flores (Montagne des Fleurs), dans la municipalité de El Tanque (dans la partie nord-ouest de l'île de Tenerife). La roche représente une sorte de poisson. Selon Rafael Gonzales Anton, le directeur du Musée archéologique de Tenerife, les caractères semblent être du tifinagh, un alphabet utilisé par les Berbères. La pierre a été analysée par Rafael Muñoz, professeur en études arabo-musulmanes à l'université de La Laguna. La pierre de Zanata semble avoir été liée au monde magico-religieux des Guanches. Elle est considérée comme la pierre de Rosette des îles Canaries.

Sa présence semble appuyer la théorie d'une présence punique dans l'archipel qui utilisa la main d'œuvre berbère. Certains Guanches de Tenerife étaient connus sous le nom de Zanata ou Zenete ou "ceux qui ont la langue coupée". La pierre est actuellement au musée archéologique de Santa Cruz de Tenerife.

Notes[modifier | modifier le code]