Pierre de Jélyotte

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pierre Jélyotte dans le rôle de la nymphe Platée dans Platée ou Junon jalouse, opéra-bouffe de Rameau par Charles Antoine Coypel (vers 1745)
Paris, Musée du Louvre

Pierre de Jélyotte[1], né à Lasseube le 13 avril 1713 et mort le 12 octobre 1797 à Estos est un chanteur et compositeur français.

Formé au chant à Toulouse, il débute au Concert Spirituel de Paris en 1733 et est engagé la même année à l'Académie royale de musique.

Rameau écrit pour lui ses principaux airs de haute-contre. À partir de 1739 (Dardanus), il est le partenaire principal de Marie Fel dans la plupart des œuvres du maître.

À la cour, il tient le premier violon à la chapelle et le violoncelle chez Madame de Pompadour. Il est pensionné en 1780 avec le titre de vétéran de la Musique du roi.

Il est inhumé dans l'église d'Estos.

En sa mémoire[modifier | modifier le code]

Des plaques à sa mémoire sont installées à Estos et un buste se trouve à Oloron-Sainte-Marie. Un collège porte son nom dans son village natal Lasseube ainsi qu'un espace culturel à Oloron-Sainte-Marie.

Sur les autres projets Wikimedia :

Note[modifier | modifier le code]

  1. On trouve aussi les graphies Géliot, Gélyotte, Jéliot, Jélyote et Jéliote.

Liens externes[modifier | modifier le code]