Pierre de Gondi (évêque de Paris)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pierre de Gondi, duc de Retz (1602-1676).
Page d'aide sur l'homonymie Pour les autres membres de la famille, voir Famille de Gondi.
Pierre de Gondi
Image illustrative de l'article Pierre de Gondi (évêque de Paris)
Orant du cardinal de Retz à la cathédrale Notre-Dame de Paris[1].
Biographie
Naissance 1533
à Lyon
Drapeau du Royaume de France Royaume de France
Décès 17 février 1616 (à 84 ans)
à Paris
Cardinal de l’Église catholique
Créé
cardinal
18 décembre 1587
Par le pape Sixte V
Titre cardinalice Cardinal-prêtre :
de « S. Silvestro in Capite »
de la Sainte-Trinité-des-Monts
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale 19 mai 1566
Par le card. Prosper de Sainte-Croix
Évêque émérite de Paris
16 juin 159717 février 1616
Évêque de Paris
8 mai 156816 juin 1597
Évêque-duc de Langres
(et pair de France)
15668 mai 1568

Orn ext cardinal duc et pair OSE.svg
Blason Albert de Gondi (1522-1602).svg
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Pierre de Gondi (également écrit Gondy), né en 1533 à Lyon et mort le 7 février 1616 à Paris, dit le « cardinal de Retz », est un ecclésiastique français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Pierre de Gondi est né à Lyon en 1533, d'Antonio « Guidobaldo » Gondi, seigneur du Perron, banquier à Lyon, et de Marie-Catherine de Pierrevive. Il est le frère d'Albert de Gondi (1522-1602), « maréchal-duc de Retz ».

Nommé évêque-duc de Langres et pair de France en 1566, il reçut ses bulles le 19 mai 1566 et fut consacré le 19 mai suivant par le cardinal « Prospero Publicola de Santa Croce », assisté de Girolamo Garimberti (Galimbertu) (évêque titulaire de Gallese (it)) et Vincenzo Lauro (évêque de Mondovì (it)).

Protégé par Catherine de Médicis, il devient successivement :

Il remplit diverses missions à Rome sous Henri III et Henri IV.

Abbé de l'Abbaye Notre-Dame de la Chaume de Machecoul de 1596 à 1606.

Le cardinal de Retz assiste, avec François d'Escoubleau de Sourdis, le cardinal de Joyeuse lors du couronnement de Marie de Médicis à Saint-Denis, le 13 mai 1610[2].

Il meurt le 17 février 1616 à Paris.

Armoiries[modifier | modifier le code]

Le cardinal portait d'or, à deux masses d'armes de sable, passées en sautoir et liées de gueules[3].

Lignée épiscopale[modifier | modifier le code]

  1. S.É. Pierre de Gondi (1566)
  2. S.É. Prosper de Sainte-Croix ;
Le cardinal de Retz fut le principal consécrateur de 

Ascendance[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Planche extraite des Galeries historiques de Versailles, Charles Gavard
  2. a et b « Notice no 000PE008774 », base Joconde, ministère français de la Culture
  3. Popoff 1996, p. 6.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]