Pierre de Bellefeuille

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Pierre de Bellefeuille (12 mai 1923 à Ottawa - ) est un homme politique, un écrivain et un journaliste canadien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Élu député du Parti québécois dans la circonscription de Deux-Montagnes en 1976 et 1981, il avait auparavant organisé l'Exposition universelle de 1967, travaillé à l'Office national du film et collaboré à plusieurs journaux. À Radio-Canada, il avait animé la Part du lion. Il a dirigé le magazine Maclean, ancêtre direct du magazine populaire L’Actualité. Ancien président du conseil de la culture des Laurentides, de l'Institut canadien des affaires publiques et du Syndicat des journalistes d'Ottawa, il vit maintenant à Outremont.

Le 20 novembre 1984, il quitte le caucus du Parti québécois à l'Assemblée nationale pour siéger comme député du Parti indépendantiste[1]. Il est toutefois défait sous cette bannière lors de l'élection de 1985. Il obtient 2 274 ce qui le place troisième, loin derrière la libéral Yolande D. Legault qui emporte la victoire avec 15 892 voix.

En 1997, il fonde Le Couac en compagnie de Jean-François Nadeau, un journal satirique qui s’inspire du Canard fondé par Hector Berthelot en 1877 et, surtout, de La Lanterne d’Arthur Buies. Plusieurs écrivains et essayistes importants collaborent à ce journal au cours de ces premières années, dont Louis Hamelin, Victor-Lévy Beaulieu, Pierre Vadeboncœur, Gilles Archambault, Francis Dupuis-Déri, Normand Baillargeon, Pierre Falardeau, Jean Bricmont. Quelques textes inédits de Jacques Ferron y sont aussi publiés.

Honneurs[modifier | modifier le code]

Ouvrages publiés[modifier | modifier le code]

  • La bataille du livre au Québec, 1972.
  • Sauf vot'respect, 1984.
  • L'ennemi intime : les Québécois contre eux-mêmes, 1992.

Revues et journaux[modifier | modifier le code]

Note[modifier | modifier le code]

  1. Officiellement, Bellefeuille siège comme indépendant étant donné que le Parti indépendantiste n'est pas un parti politique reconnu à l'Assemblée nationale.

Liens externes[modifier | modifier le code]