Pierre d'Alcántara

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint Pierre.
Les apparitions de Saint Jean de Capistran à Saint Pierre d'Alcántara par Luca Giordano

Pierre d'Alcántara1499 - †1562), franciscain, l'un des nombreux saint Pierre, fondateur d'une branche de réforme franciscaine très sévère.

C'est un saint catholique, fêté localement le 19 octobre[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Parmi les nombreux mystiques espagnols, il est sans aucun doute l'un des plus grands. Franciscain à 16 ans, il crée une nouvelle branche de l'Ordre, plus austère et plus pauvre : les Franciscains déchaussés ou "Alcantarins".

Il sera de ceux qui aidèrent Thérèse d'Avila à réformer le Carmel et même obtint pour elle l'autorisation de fonder à Avila son premier couvent des Carmélites déchaussées.

Il connaissait de merveilleuses extases, au point que certains l'accusaient de folie. « Bienheureuses folies mes sœurs », disait sainte Thérèse d'Avila à propos de saint Pierre d'Alcantara. « Plût à Dieu que nous en fussions toutes atteintes ».

Sa vie ascétique était inimitable : ne manger que tous les trois jours ; dormir assis contre une muraille et seulement une heure et demie afin d'avoir le temps de la méditation ; ne parler que si on l'interrogeait.

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]