Pierre Wittgenstein

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Wittgenstein (homonymie).
Louis-Adolphe-Pierre zu Sayn-Wittgenstein
Portrait de Louis Wittgenstein par George Dawe galerie militaire de l'Hermitage.
Portrait de Louis Wittgenstein par George Dawe galerie militaire de l'Hermitage.

Naissance
Pereslavl-Zalesski
Décès (à 74 ans)
Lemberg
Allégeance Drapeau de la Russie Impériale Empire russe
Grade Maréchal
Années de service 1789 – 1829
Conflits Insurrection de Kościuszko
Expédition russe en Perse de 1796
Guerre russo-turque de 1806-1812
Sixième coalition
Guerre russo-turque de 1828-1829
Commandement Hussards d'Elisabethgrad
6e corps d'Armée
2e Armée
Faits d'armes Bataille de Kliastitsy
Polotsk
Polotsk II
Bataille de Czaśniki
Bérézina
Bataille de Lutzen
Bataille de Bautzen
Distinctions Épée d'or avec diamants
Épée d'or avec diamants

Ordre de Saint-André Ordre de Saint-André avec diamants Ordre de Saint-Georges II degrés Ordre de Saint-Georges III degrés
Ordre de Saint-Georges IV degrés Ordre de Saint-Vladimir I degrés Ordre de Saint-Vladimir II degrés Ordre de Saint Alexandre Nevski avec diamants
Ordre de Sainte-Anne I degrés Ordre de Sainte-Anne I degrés Ordre de l'Aigle rouge Ordre de l'Aigle noir
Ordre de Marie-Thérèse

Autres fonctions Membre du conseil d'État

Louis-Adolphe-Pierre zu Sayn-Wittgenstein ( à Pereslavl-Zalesski- à Lemberg) est un maréchal allemand qui combattit dans l'armée russe Napoléon, vainement à Austerlitz en 1805 et à Friedland en 1807, et avec plus de réussite lors de la campagne de Russie (1812), de la campagne d'Allemagne (1813) et de la campagne de France (1814) .

Biographie[modifier | modifier le code]

Né comte Louis Adolphe Pierre de Sayn-Wittgenstein-Ludwigsbourg, il descendait d'une famille de comtes immédiats vivant à Berleburg. Ses parents étaient le comte Christian Louis Casimir de Sayn-Wittgenstein-Ludwigsburg et sa première femme, née comtesse Amalie Ludowika Finck von Finckenstein.

Il commence sa carrière dans le régiment de Semionovski et devient cornette en 1790, puis sous-lieutenant en 1791, major en 1793 dans le régiment de cavalerie légère de Petite Russie, où il fait ses premières armes pendant la campagne de Pologne. Il est nommé major-général en 1799 et commande en 1800 le régiment de hussards de Mariupol. Il est dans le corps d'armée russe en 1805 pour défendre l'Autriche sous le ordres de Miloradovitch et Bagration.

Il participe donc à la bataille d'Austerlitz dans l'armée russe, puis se bat contre les Turcs en 1806, et à nouveau contre Napoléon en 1807 à la bataille de Friedland et enfin contre les Suédois en Finlande.

Il a un rôle décisif lors de la campagne de Russie où il commande l'aile droite de l'armée russe. Il se distingue à trois reprises du côté de Kliastitsy et Polotsk en neutralisant l'aile gauche de l'envahisseur qui menaçait Saint-Pétersbourg et couvrait le flanc gauche de la Grande Armée en marche vers Moscou. Pierre Wittgenstein reçoit l'Ordre impérial et militaire de Saint-Georges de deuxième classe. On rapporte qu'Alexandre Ier de Russie l'appelle désormais : « le sauveur Saint-Pétersbourg ».

En janvier 1813, après la mort de Golnichtchev-Koutouzov, il est nommé général en chef de l'armée russe qu'il commande à Lützen et à Bautzen. Il entre, avec l'armée prussienne sous les ordres de Yorck von Wartenburg, à Berlin le 7 mars 1813. Il devait commander les deux armées, mais après les défaites de la campagne au printemps, il quitte ce poste. Il prend part aux batailles de Dresde et de Leipzig. Il poursuit l'ennemi lors la campagne de France (1814) et est grièvement blessé à la jambe lors de la bataille de Bar-sur-Aube le 27 février 1814 en commandant le 6e corps, dans l'armée du prince de Schwarzenberg. Cette blessure l'oblige à quitter le service en mars. Il retourne en Russie en 1817 et devient Conseiller d'État en 1818.

Il est promu maréchal en 1823, et commandant de l'armée russe en 1828 pendant la guerre russo-turque. Mais sa santé défaillante l'oblige à prendre sa retraite. En 1834, le roi de Prusse lui donne le titre de Fürst (prince) zu Sayn-Wittgenstein.

Le 27 juin 1798, il se marie à la comtesse Antonia Cäcilie Snarska avec qui il eut onze enfants.

Il meurt le 11 juin 1843 à Lemberg, où il s'occupait des affaires de son fils Ludwig zu Sayn-Wittgenstein-Berleburg. Le maréchal-prince de Wittgenstein est le grand-père du prince Nikolaï Troubetskoï.

Hommages[modifier | modifier le code]

Le 25 août 2008, la Transnistrie a mis en circulation une pièce de 100 roubles en argent dédiée au maréchal.

Références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :