Pierre Weil

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Pierre Weill.

Pierre Weil, né le 16 avril 1924 à Strasbourg en Alsace et mort le 10 octobre 2008, est un psychologue, écrivain et éducateur français qui a consacré sa vie à la Paix.

Éléments de biographie[modifier | modifier le code]

Né à Strasbourg[1], Pierre Weil obtient un doctorat de psychologie à l’Université de Paris VII, où il était l’étudiant de Henri Wallon, André Rey et Jean Piaget. Il a créé la fondation de la Cité de la Paix au Brésil en 1986, et l’université holistique internationale de Brasilia (UNIPAIX) qu’il dirigeait.

En 2000, Pierre Weil a reçu du directeur général de l’UNESCO, Kōichirō Matsuura, la mention d’honneur pour le Prix UNESCO de l’éducation pour la paix[2].

Pierre Weil a écrit plus de quarante ouvrages. Son livre O Corpo Fala – Le corps parle – a été réédité plus de soixante fois au Brésil.

La Marseillaise de la Paix[modifier | modifier le code]

En 1986, Pierre Weil a proposé de nouvelles paroles pour la Marseillaise. Le refrain :

« Vivons la Liberté,
Et la Fraternité!
Chantons, Dansons,
D’un seul élan,
Vibrons à l'unisson[3]!».

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Le dernier pourquoi : si Dieu nous parlait…
  • L'homme sans frontières
  • Notre corps parle
  • Un regard sur l’infini

Références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]