Pierre Verluise

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Pierre Verluise, né le 19 mai 1961 à Saint-Mandé, est Docteur en géopolitique, Directeur du site Diploweb.com. Il publie en 2014  The Geopolitics of the European Union Borders, ed. Eska; la traduction en anglais de Géopolitique des frontières européennes. Elargir, jusqu'où ?, éd. Argos (2013). Il enseigne la géopolitique en CPGE (Paris) et à l'Université Paris I Panthéon-Sorbonne au MRIAE et en Master I. Chercheur associé à l'Observatoire géopolitique de la Chaire Raoul Dandurand en études stratégiques et diplomatiques (Université du Québec à Montréal, Canada). Distinguished Professor de Géopolitique à Grenoble École de Management (GEM, 2010). Chevalier de l’Ordre national du Mérite (2012).

Apports à la géopolitique[modifier | modifier le code]

À l'origine, spécialiste de l'Union soviétique et de la Russie post-soviétique [1],[2], Pierre Verluise consacre depuis la fin des années 1990 ses activités de chercheur à l'étude de l'Union européenne, ses élargissements et ses frontières. [3]. Il fonde en 2003 à l'École de guerre, le séminaire "Géopolitique des élargissements de l'Organisation du traité de l'Atlantique Nord et de l'Union européenne"[4]. Sa réflexion se concentre sur les frontières de l'Europe[5], un thème sur lequel il vient de publier Géopolitique des frontières européennes. Elargir, jusqu'où ? (éd. Argos)[6],[7], publié ensuite en anglais (Eska, 2014), puis en polonais.[8].

Son approche est la fois multidisciplinaire (histoire, géographie, démographie, économie, science politique, diplomatie, géostratégie) et transversale (ancien et nouveaux États membres, candidats et voisins). Il analyse notamment les incidences des élargissements récents et à venir[9]. Depuis sa thèse de doctorat (soutenue à l'Université Paris IV Sorbonne en 2007, très honorable avec les félicitations du jury), son étude est volontiers multiscalaire (planétaire, sous-continentale, nationale, régionale) comme le veut l'approche géopolitique. Dans ses travaux, il s'interroge sur les contradictions de la puissance de l'Union européenne[10],[11]. Dès le 1er mai 2011, il a posé la question de l'évolution politique de la Hongrie de V. Orban[12], une problématique qui a été reprise par la Commission européenne fin 2011. En 2012, il a démontré que le rattrapage économique de la plupart des nouveaux États membres de l'UE se poursuit en dépit de la crise[13]. En 2013 il a mis en évidence l'auto-blocage des candidatures de la Turquie et de l'Islande. Conférences en France et à l'étranger (Amérique du Nord, Russie, Europe centrale et orientale, Afrique...).

En tant qu'éditeur géopolitique, Pierre Verluise a fondé en 2000 le premier site géopolitique francophone, Diploweb.com[14]. En quatorze ans, ce site a publié près de 2500 articles et documents. Il est partenaire du Festival de géopolitique et de géoéconomie de Grenoble depuis 2011[15].

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Deux ouvrages en cours de publication pour la rentrée universitaire 2014-2015.
  • Co-auteur du manuel Histoire, terminale S et Histoire, terminales ES et L, BILLARD, Hugo (dir. ) Paris, Magnard, 2014, 256 et 352 pages. (ISBN : 9782210103061 et 9782210102750).
  • Directeur de L'Europe éclatée, éd. Diploweb mai 2013, au format Kindle.
  • Co-auteur de Repenser la multipolarité (dir. B. Courmont et E. Mottet), Canada, Québec, éd. Septentrion, avril 2013, 452 p.
  • Géopolitique des frontières européennes. Elargir jusqu'où ?, 20 cartes en couleur, éd. Argos, diffusion PUF, janvier 2013, 198 p. Voir Publié en anglais sous le titre The Geopolitics of the European Union Borders, ed. Eska (2014). Publié en polonais en octobre 2014.
  • Co-auteur du Dictionnaire de géopolitique et de géoéconomie (dir. P. Gauchon),Paris : PUF, avril 2011, env. 680 p.
  • Direction du no 41 de la revue Agir, Recomposer l’Europe, Paris : Société de Stratégie, mars 2010, 132 p.
  • Géopolitique de l'Europe (avec Gérard-François Dumont), Paris, 2ème édition Sedes - Armand Colin, septembre 2014, revue et augmentée; 1er édition Sedes, 2009, Voir
  • 20 ans après la chute du Mur. L'Europe recomposée, Paris, Choiseul Editions, 2009, 264 p. Publié en roumain sous le titre Dupa douazeci de ani de la caderea zidului. Europa reconfigurata, préface de Catherine Durandin, Moldavie, Chisinau, éd. Cartier, 2009, 238 p.
  • Fondamentaux de l'Union européenne. Démographie, économie, géopolitique, Paris, Ellipses, 2008, 160 p.
  • Atlas de l'Union européenne élargie, avec Gérard-François Dumont, 2008, 59 p. Accès gratuit en ligne [1]
  • Co-auteur de La Russie, dir. Annette Ciattoni, Paris, Sedes, 2007.
  • Une Nouvelle Europe: comprendre une révolution géopolitique (dir.), Paris, Karthala, 2006, 307 p.
  • Géopolitique de l'Europe. L'Union européenne a-t-elle les moyens de la puissance ?, Paris, Ellipses, 2005, 160 p.
  • Le nouvel emprunt russe, Paris, Odilon Media, 1996, 210 p.
  • Arménie, la fracture: le séisme du 7 décembre 1998, Paris, Stock, 1989, 228 p. Publié en anglais sous le titre Armenia in crisis. The 1988 earthquake, États-Unis, Michigan, Detroit, Wayne State University Press, 1995, 162 p.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.clionautes.org/revue/2009_3/Le_Labo_10_verluise.pdf
  2. Cf. Ses livres Arménie la fracture, et Le nouvel emprunt russe, mais aussi ses nombreux articles pour le Quotidien de Paris
  3. Cf. P. Verluise, Géopolitique de l'Europe. L'Union européenne élargie a-t-elle les moyens de la puissance ?, Paris, Ellipses,2005
  4. Plusieurs des mémoires qu'il a dirigé à l’École de guerre ont été publiés, par exemple celui du Commissaire en chef Philippe Deprédurand, L'Union européenne et la mer. Ou les limbes de la puissance maritime, Paris, L'Harmattan, 2011, avec une préface de P. Verluise
  5. http://www.huffingtonpost.fr/pierre-verluise/adhesion-turquie-europe_b_2709224.html
  6. http://www.diploweb.com/Geopolitique-des-frontieres.html
  7. Dans la revue Défense nationale, F. Pozzoli a écrit au sujet de ce livre : finalement, on a entre les mains un ouvrage accessible, qui rappelle les meilleures publications de la collection Complexe : une vingtaine de cartes en couleurs, lisibles et bien conçues ; des cartouches qui mettent en valeur un point précis ; un texte clair, pédagogique qui ouvre des pistes de réflexion au lecteur tout en lui fournissant les références utiles. À recommander donc à tous ceux qui suivent les politiques européennes de voisinage, les élargissements et cherchent à comprendre la place de l’UE dans l’échiquier mondial. Pierre Verluise parvient à vous laisser croire que les sujets les plus complexes peuvent être simples à expliquer. Une qualité essentielle quand on parle d’Europe.http://www.defnat.fr/site_fr/archives/recensions-detail.php?cidrec=108
  8. http://geopolityka.net/przyszle-rozszerzenia-od-ue-27-do-ue-36/
  9. Cf. Interviewé par touteleurope.eu http://www.touteleurope.eu/fr/actions/construction-europeenne/elargissement/analyses-et-opinions/analyses-vue-detaillee/afficher/fiche/6319/t/43881/from/2246/breve/croatie-turquie-ukraine-le-point-sur-la-politique-delargissement-de-lunion-europeenne-avec-p.html?cHash=18d7d0ffcd
  10. Cf. Les nouveaux défis géopolitiques de l’Union européenne. 'Études internationales', Volume XL, no 3 septembre 2009, Institut québécois des Hautes Études Internationales, Université de Laval, Québec, Canada, p. 441-451. Voir aussi, Quelle Union européenne en 2030 ? 'Chronique européenne' de la Chaire Raoul Dandurand (Canada), novembre 2010
  11. http://www.rfi.fr/emission/20101201-europe-condamnee-rester-nain-diplomatique
  12. http://www.franceculture.com/emission-questions-d-ethique-l-evolution-de-la-hongrie-d-orban-2011-09-08.html
  13. http://www.diploweb.com/UE-27-Crise-mais-rattrapage-des.html
  14. C'est à ce titre qu'il est un des quelques sites conseillés par le Trinome académique (ministère de l'Éducation; ministère de la Défense IHEDN, http://www2.ac-lyon.fr/enseigne/trinome-academique/spip.php?page=site&id_syndic=10
  15. Membre du conseil scientifique du festival de géopolitique et de géoéconomie depuis 2013.

Lien externe[modifier | modifier le code]