Pierre Van Maldere

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pierre Van Maldere, Le Médecin de l'amour, Bruxelles 1766.

Pieter (Pierre) van Maldere est un violoniste et compositeur belge né à Bruxelles le 16 octobre 1729 et mort dans cette même ville le 1er novembre 1768.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il a probablement reçu les leçons de Jean-Joseph Fiocco, alors directeur de la chapelle royale. Entré à la cour du prince Charles-Alexandre de Lorraine dès 1749, Van Maldere passe les saisons 1751 à 1753 à Dublin, comme directeur des « Philarmonick Concerts », puis il joue au Concert Spirituel de Paris en août 1754. Il accompagne alors le prince dans ses nombreux voyages à Vienne, où fait représenter ses deux premiers opéras-comiques : Le Déguisement pastoral (1756) et Les Amours champêtres (1758).

De retour à Bruxelles, il compose encore quelques opéras et plus de 40 symphonies, des ouvertures et des sonates. En 1758, il est promu « valet de chambre » du prince, puis devient codirecteur du Théâtre de la Monnaie de 1763 à 1767.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Des Ouvertures
  • Environ 45 symphonies :
    • Sei sinfonie a più stromenti (dédiés au duc d'Antin, vers 1760)
    • Sei sinfonie a più stromenti (Paris, 1762) influencées par l'école de Mannheim
    • Sei sinfonie a più stromenti opus 4 (Paris et Lyon, 1764)
    • Sei sinfonie a più stromenti opus 5 (Paris, 1768)

Opéras[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Suzanne Clercx-Lejeune, Pierre van Maldere, virtuose et maître des concerts de Charles de Lorraine (1729-1768). Bruxelles, Palais des Académies, 1948.