Pierre VI Șchiopul

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Pierre ou Petru VI Șchiopul (français: le Boiteux), prince de Moldavie de 1574 à 1577 de 1578 à 1579 et de 1582 à 1591.

Biographie[modifier | modifier le code]

Pierre V Șchiopul et son fils Ștefaniță

Fils cadet de Mircea IV Miloș de Valachie, il devient prince de Moldavie après la mort de Ioan II Voda grâce au crédit de son frère Alexandru II Mircea et à l'appui des Grecs de Constantinople. Sans légitimité dans le pays, il doit faire face à de nombreux prétendants soutenus par les Cosaques.

Premier règne[modifier | modifier le code]

Pierre Șchiopul accompagne l'armée ottomane qui met à mort Ioan II Voda le 14 juin 1574 et il monte sur le trône le 24 juillet suivant. la quatrième année de son règne apparait un certain Ivan surnommé « Cretul » (français : Crépu) et qui était de force à briser un fer à cheval (roumain :Potcoava) et qui se proclamait le frère du défunt prince Ioan II Voda. appuyé par une troupe de cosaques le prétendant inflige deux défaites au troupes de Pierre et s'empare du pouvoir le 23 novembre 1577.

Deuxième règne[modifier | modifier le code]

Après la fuite en Pologne de Ioan Potcova, Pierre Șchiopul reprend son trône le 15 janvier 1578 et occupe Iassy où il rétablit le Métropolite Teofan II qui s'était enfui dans les montagnes.

Dès le 9 février 1578 il doit faire face à un nouveau prétendant Alexandre (V) Serbega qui se proclame le frère de Ioan III et prend possession du trône et de Iassy. Pierre Șchiopul réunit des troupes turques valaques et hongroises et l'assiège dans la forteresse de la ville. Le 12 mars Alexandre et ses cosaques tentent une sortie le prétendant est capturé et empalé et ses partisans massacrés.

Le 21 novembre 1579 Pierre Șchiopul est déposé par la Sublime Porte et envoyé en exil à Alep et le trône est attribué à Iancu Sasul.

Troisième règne[modifier | modifier le code]

Après la déposition de Iancu Sasul, le Sultan rend le trône à Pierre le 2 septembre 1582. Il doit faire face à une attaque des cosaques qui pillent le pays et enlève du butin et réduisent la population en esclavage.

Après leur départ le prince rétablit sa fondation, le Monastère de Galata du Mont qui avait été laissé à l'abandon et dont l'église s'était effondrée. En août 1584 les Cosaques attaquent à l'improviste Tighina qu'ils pillent. L'année suivante est marqué par une terrible sécheresse

Le 8 janvier 1587 la Moldavie doit subir une nouvelle invasion des cosaques qui sont cette fois repoussés avec de fortes pertes par Pîrvul le porcolab de Soroca. À la fin de la même année la Moldavie doit faire face à une nouvelle troupe de cosaques qui soutient un prétendant nommé Jean-Bogdan [1] . le 23 novembre le prince les repousse à Tutora.

En1589 Pierre Șchiopul obtient des ottomans que son fils de quatre ans,Ștefaniță, soit associé au trône mais en 1591 le Grand Vizir signifie au prince que le tribut de la Moldavie serait augmenté de 15 000 ducats malgré la contribution extraordinaire de 200 000 ducats versée.

Après la destitution de son neveu Mihnea II Turcitul, prince de Valachie, Pierre découragé et craignant pour l'avenir de son fils, abandonne le pouvoir en septembre 1591 et se réfugie en Autriche. Il s'installe au Tyrol et meurt le 1er juillet 1594. Il est inhumé avec sa seconde épouse dans la chapelle du couvent des franciscains de Bolzano (allemand Bozen) dans l'actuel Süd-Tyrol italien.

Union et postérité[modifier | modifier le code]

Pierre VI Șchiopul eut deux épouses[2]:

1) Maria Amiralis, une Grecque de Rhodes morte à Galata en 1591, dont :

  • Vlad, mort jeune à Galata
  • Maria, mariée avec Zotu Tzigara de Janina, boyard et Spatar ( mort en 1599) puis avec Paolo Minio.

2) le 27 janvier 1591 Irina Botezata une tzigane, morte le 3 novembre 1592, dont :

Précédé par Pierre VI Șchiopul Suivi par
Ioan II Voda
Coat of arms of Moldavia.svg
Prince de Moldavie
1574-1577
Ioan Potcova
Ioan Potcova
1577-1579
Iancu Sașul
Iancu Sașul
1582-1591
Aaron Tiranul

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. il s'agit sans doute d'un fils de Iancu Sasul
  2. (de) Europaïsche Stammtafeln Vittorio Klostermann, Gmbh, Francfort-sur-le-Main, 2004 (ISBN 3465032926), Basarab (Bassaraba, Basaraba), Voievoden der Walachei II Volume III Tafel 194.

Sources[modifier | modifier le code]

  • Grigore Ureche Chronique de Moldavie. Depuis le milieu du XIVe siècle jusqu'à l'an 1594 Traduite et annotée par Emile Picot Ernest Leroux éditeur Paris 1878. Réédition Kessinger Legacy Reprints (ISBN 978116778846) p. 511-533 & 545-565.
  • Alexandru Dimitrie Xenopol Histoire des Roumains de la Dacie trajane : Depuis les origines jusqu'à l'union des principautés Tome I des origines à 1633. Editeur Ernest Leroux Paris (1896)
  • (ro) Constantin C.Giurescu & Dinu C.Giurescu Istoria Romanilor Volume II (1352-1606) . Editura Stcintifica si Enciclopedica Burarecsti (1976) p. 308-309 & 311-314.
  • Constantin Rezachevici - Cronologia critică a domnilor din Țara Românească și Moldova a. 1324 - 1881, Volumul I, Editura Enciclopedică, 2001