Pierre Vérin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Pierre Vérin, né le 6 avril 1934 à Niort[1] et décédé le 15 juillet 2010 à Limoges à l'âge de 76 ans[2], est un anthropologue, archéologue[3] et linguiste français de renommée internationale.

Biographie[modifier | modifier le code]

Pierre Vérin a fait ses études à la Sorbonne (licences ès-lettres et en droit), à l'ENFOM (stage à Madagascar) et à l'École des langues orientales (diplômes de malgache et de langues océaniennes) puis d'anthropologie à l'université Yale.

À partir de 1961 à l'ORSTOM en Polynésie française, il revient dès 1962 à la Faculté des lettres et sciences humaines de Tananarive d'où il part en 1973 pour les Antilles. De 1975 à 1980, il est détaché comme conseiller culturel au Burundi puis à l'île Maurice, et enfin comme chef de la mission de coopération française aux Comores.

Il assure à partir de 1980, à la suite de Jacques Faublée (1912-2003), les fonctions de professeur de malgache à l’institut national des langues et civilisations orientales (dont il devient vice-président en 1986). Il est également directeur du centre d’études et de recherches sur l’océan Indien occidental, membre élu de l’Académie des sciences d'outre-mer et de l'Académie nationale malgache, président de section au conseil national des universités où il est élu sur la liste du Sgen-CFDT (15e section : langues et littératures arabes, chinoises, japonaises, hébraïque, d'autres domaines linguistiques).

En 1996, il rejoint l'université française du Pacifique où il est professeur de civilisation polynésienne, président de l'université de 1997 à 1999 avant la création de l’université de la Polynésie française issue de la séparation entre l'université de la Nouvelle-Calédonie et la Polynésie.

Il a également été le directeur du musée d'art et d'archéologie Isoraka à Tananarive.

À sa mort, il a laissé une importante œuvre écrite sur le Pacifique et l’océan Indien, plus particulièrement Madagascar et l’archipel des Comores, où il a travaillé avec de nombreux anthropologues, linguistes et historiens.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Bibliographie sommaire[modifier | modifier le code]

  • Pierre Vérin, Claude Allibert, Narivelo Rajaonarimanana, L'extraordinaire et le quotidien : variations anthropologiques : hommage au professeur Pierre Vérin, Éd. Karthala, 2000 - 607 pages (ISBN 2-84586-083-8)
  • Pierre Vérin, Madagascar, Éd. Karthala
  • Pierre Vérin, Les Comores, Éd. Karthala
  • Emmanuel Nirina Vérin, Pierre Vérin, Histoire de la révolution comorienne - décolonisation, idéologie et séisme social, L'Harmattan, Centre d'études et de recherches sur l'Océan indien occidental, (ISBN 978-2-7384-7752-1)
  • Emmanuel Nirina Vérin, Pierre Vérin, Archives de la révolution comorienne, 1975-1978 - le verbe contre la coutume,L'Harmattan, Centre d'études et de recherches sur l'Océan indien occidental, (ISBN 978-2-7384-7753-8)
  • Narivelo Rajaonarimanana, Pierre Vérin, Dictionnaire français-malgache, L'Asiathèque
  • Pierre Vérin, Madagascar, Éd. Karthala
  • Pierre Vérin, Michel Peltereau-Villeneuve, Jean-Pierre Hammer, Les Zafimaniry et leurs traditions esthétiques, Institut national des langues et civilisations orientales IBIS Press 2004 (ISBN 9782910728410)
  • Pierre Vérin, L'ancienne civilisation de Rurutu (îles Australes, Polynésie française) : la période classique,ORSTOM, 1969 - 318 pages
  • René Battistini, Pierre Vérin, Géographie des Comores, Agence de coopération culturelle et technique, Nathan, Paris, 1984, 142 p. (ISBN 2-09-164603-2)
  • André Saura, Pierre Vérin, Philibert Tsiranana, 1910-1978 : Le crépuscule du pouvoir, L'Harmattan, 2006
  • Fulgence Fanony, Pierre Vérin, Littérature orale malgache : Le tambour de l'ogre et autres contes..., L'Harmattan, 2001 - 322 pages
  • Pierre Vérin, Le roi ne meurt pas - Rites funéraires princiers du Betsiléo, Madagascar, Éd. Karthala, 1997
  • Bernard Lugan, Pierre Sirven et Pierre Vérin, "Rapport de fouille de la grotte de Ndama[5]".
  • Bernard Lugan, Pierre Sirven et Pierre Vérin, "Rapport de fouille de la grotte de Mucucu[6]".
  • Pierre Vérin, Robert Veccella, Sylvie André, L'Amérique hispanique et le Pacifique - hommage à Hugo Neira,(ISBN 978-2-84586-712-3) Éd. Karthala 2005
  • Pierre Vérin, Maurice avant l'Isle de France - Anthologie de textes anciens, Nathan, 1983, 128 p.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]