Pierre Tourret

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Tourret.
Pierre Tourret
Surnom Pierrot
Naissance 30 décembre 1919
Décès Décembre 1991
Allégeance Drapeau de la France France
Grade Lieutenant Colonel
Années de service 1939 – 1964
Conflits Seconde Guerre mondiale
Guerre d'Indochine
Crise du canal de Suez
Guerre d'Algérie
Commandement 8e Bataillon de Parachutistes de Choc
Faits d'armes Bataille de Diên Biên Phu
Combats de Tu Lê
Distinctions Commandeur de la Légion d’honneur

Pierre Tourret (30 décembre 1919 – Décembre 1991) était un officier de l'Armée Française, qui a servi sous les drapeaux durant la Seconde Guerre mondiale, la Guerre d'Indochine, la Crise du canal de Suez et la Guerre d'Algérie. Il a commandé le 8e Bataillon de Parachutistes de Choc durant la bataille de Diên Biên Phu.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il sort de l'École spéciale militaire de Saint-Cyr en 1939, participe aux combats autour de Sedan du 12 mai 1940. Il est fait prisonnier de guerre, puis est libéré par l'armée américaine en 1945. Il rejoint la 9e division d'infanterie coloniale et part pour l'Indochine en 1946. En 1948 il commande une compagnie du 23e régiment d'infanterie coloniale au Tonkin.

Pour son second séjour en Indochine, il commande un bataillon du 24e régiment de tirailleurs sénégalais, avant de devenir le second de Marcel Bigeard au 6e Bataillon de Parachutistes Coloniaux au printemps 1952. Il prend part aux opérations à Tu lè et Lang Son, avant que lui soit donné le commandement de son propre bataillon, le 8e Bataillon de Parachutistes de Choc. Durant la bataille de Dien Bien Phu, il est l'un des commandants clé. Comme la plupart des principaux commandants, il reçoit une promotion durant la bataille de Dien Bien Phu.

Il participe à l'Opération Mousquetaire de la Crise du canal de Suez en Novembre 1956, puis est transféré au commandement du Général Gilles, dirigeant des troupes parachutistes en Algérie, travaillant de concert avec les opérations spéciales.En 1959 Le Général Challe lui donne le commandement du Groupe de Commandos Paras de Réserve Générale.

En 1960, il est rattaché au cabinet du Premier Ministre Debré, mais il retourne en Algérie en 1961. Il prend le commandement de la 10e division parachutiste pendant le putsch des généraux, et suit les ordres du Général Challe, un des Généraux instigateur du Putsch. Il est arrêté et envoyé à Paris, mais immédiatement relâché. Il est envoyé en Mauritanie pour deux ans, avant de quitter l'armée en 1964.

Articles connexes[modifier | modifier le code]