Pierre Thomas du Fossé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Pierre Thomas, sieur du Fossé, né le 6 avril 1634 à Rouen et mort le 4 novembre 1698 à Paris, est un savant et auteur français.

Son père, maître des comptes à Rouen, l’ayant envoyé enfant chez les jansénistes aux Petites écoles de Port-Royal pour y être instruit, il y prit goût à la vie de reclus et même d’ermite. Cette inclination l’amena par la suite à s’établir à proximité de Port-Royal des Champs où il fut lié à Le Nain de Tillemont, Singlin, Arnauld d'Andilly et Lemaistre.

Établi à Paris en 1661, il fut arrêté avec Lemaistre de Sacy en 1666 et exilé, après un mois d’emprisonnement à la Bastille, en Normandie dans sa terre du Fossé près de Forges-les-Eaux. Par la suite, il effectua des visites annuelles à Paris durant la mauvaise saison.

Indépendamment de sa collaboration avec Sacy sur la Bible de Mons, du Fossé fut l’auteur de quelques hagiographies et de Mémoires (1697-8) que Sainte-Beuve a fort louées comme reflétant admirablement la vie de Port-Royal.

Il a traduit de l'hébreu en français et écrit sous les pseudonymes de Pierre Thomas Beaulieu et Pierre Thomas La Motte.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Mémoires de Pierre Thomas, sieur du Fossé, concernant l'histoire de sa vie et pour servir à l'histoire de Port-Royal Introd. et notes de F. Bouquet, Rouen, Ch. Métérie, 1876-1879
  • Vie de Saint Thomas de Cantorbéry, Paris, Antoine Dezallier, 1679
  • Histoire de Tertullien et d'Origène, Paris, Hélie Josset, 1676
  • Mémoires pour servir à l'histoire de Port-Royal, Utrecht, Aux dépens de la Compagnie, 1739
  • La vie de Dom Barthélemy des Martyrs, religieux de l'Ordre de S. Dominique, Archevesque de Brague en Portugal, Paris, Pierre Le Petit, 1663
  • La vie de Dom Barthélemy des Martyrs : religieux de l'Ordre de S. Dominique, Archevesque de Braque [sic] en Portugal, Liège, Jean Francois Broncart, 1697
  • Vie des Saints pour tous les jours du mois, 1685-7
  • Mémoires de Louis de Pontis, officier des armés du roi, Paris, 1676, 2 vol., in-12°

Bibliographie[modifier | modifier le code]