Pierre Repellini

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pierre Repellini
Pas d'image ? Cliquez ici.
Biographie
Nationalité Drapeau : France Français
Naissance 27 octobre 1950 (64 ans)
Lieu Hyères (Var)
Taille 1,73 m (5 8)
Poste défenseur latéral
Parcours junior
Saisons Club
avant 1969 Drapeau : France Hyères FC
1969-1970 Drapeau : France AS Saint-Étienne
Parcours amateur
Saisons Club
1980-1983 Drapeau : France Hyères FC
1983-1986 Drapeau : France Ol. Saint-Maximin
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
1970-1980 Drapeau : France AS Saint-Étienne 234 (19)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe M. (B.)
1973-1975 Drapeau : France France 004 0(0)
Équipes entraînées
Années Équipe Stats
1991-1992 Drapeau : France AS Lyon-Duchère
1995-1996 Drapeau : France Red Star
1997-1998 Drapeau : France AS Saint-Étienne
2001 Drapeau : France Red Star
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Pierre Repellini est un footballeur international français, né le 27 octobre 1950 à Hyères dans le Var. Joueur polyvalent, il évolue principalement au poste de défenseur latéral gauche. Il effectue toute sa carrière professionnelle à l'AS Saint-Étienne avec qui il remporte trois championnats de de France en 1974, 1975, et 1976 et une coupe de France en 1974.

Il compte 4 sélections en équipe de France entre 1973 et 1974.

Il devient ensuite entraîneur notamment au Red Star et à l'AS Saint-Étienne. Il est aujourd'hui vice-président délégué de l'UNECATEF et représentant des éducateurs au sein de la Ligue de football professionnel et de la Fédération française de football.

Biographie[modifier | modifier le code]

Pierre Repellini découvre le football au Hyères FC où il joue au poste d'attaquant. Repéré par Pierre Garonnaire, le recruteur de l'AS Saint-Étienne, il rejoint à dix-neuf ans le centre de formation des « Verts »[1]. Sélectionné en équipe de France juniors, il dispute avec ses coéquipiers, Serge Chiesa et Jean-Marie Elie notamment, le tournoi juniors de l'UEFA en juillet 1969. Les Français terminent derniers de leur groupe[2].

Replacé au poste d'arrière latéral droit, il fait ses débuts en équipe première, le 13 décembre 1970, lors de la 18e journée du championnat face à l'AS Nancy-Lorraine. la rencontre se termine sur un match nul un partout[3]. Les deux années suivantes, ses apparitions se font plus fréquentes et en 1973, il s'impose dans la défense stéphanoise au poste d'arrière. Robert Herbin, devenu entraîneur, fait confiance aux jeunes Stéphanois et ceux-ci remportent le titre en ne perdant qu'un match lors des quatorze dernières journées du championnat[4] puis réussissent le doublé, leur troisième de l'histoire, en battant deux à un l'AS Monaco en finale de la coupe de France[5].

Pierre Repellini est appelé, par Ştefan Kovács, le nouveau sélectionneur, en équipe de France le 8 septembre 1973 face à la Grèce, une victoire trois à un[6] et enchaine trois titularisations successives avec les « Bleus ». Il connaît sa dernière sélection lors de cette même saison, le 8 mai 1974 face à l'Argentine, une défaite un à zéro[7]. En 1974-1975, les Verts gardent leur titre en terminant le championnat avec neuf points d'avance sur le deuxième, l'Olympique de Marseille[8] puis en battant en finale de la coupe de France le RC Lens deux à zéro[9] mais Pierre Repellini ne dispute pas la finale. En coupe des clubs champions européens, les Stéphanois battent successivement le Sporting Portugal, le NK Hajduk Split et le Ruch Chorzów mais doivent s'incliner en demi-finale face au Bayern Munich sur le score de deux à zéro sur les deux matchs.

Il perd ensuite sa place d'arrière latéral au profit de Gérard Janvion. Joueur gaucher polyvalent, rigoureux et doté d'un bon tir[10], Robert Herbin l'utilise aussi bien à l'arrière, qu'au milieu et même au poste d'avant-centre en 1978 quand Hervé Revelli traverse une période difficile. C'est cette polyvalence qui lui permet de jouer la finale de la coupe d'Europe comme arrière gauche à la place de Gérard Farison blessé[1]. En fin de saison, les Stéphanois réalisent le triplé en championnat avec trois points d'avance sur l'OGC Nice. La saison suivante, il ne dispute pas la finale de la coupe de France. « Celui qui préfère être remplaçant chez les Verts, plutôt que titulaire partout ailleurs[1] » quitte le club en 1980.

Il retourne alors à Hyères et joue trois ans au sein du Hyères FC puis en 1983 rejoint les rangs de l'Olympique Saint-Maximin où il termine sa carrière en 1986.

L'AS Saint-Étienne lui propose alors de revenir au club et de devenir entraîneur du centre de formation. Après avoir exercé ce poste pendant cinq ans, il devient entraîneur à l'AS Lyon-Duchère lors de la saison 1991-1992. En 1992, il rejoint le Red Star 93 comme adjoint de Robert Herbin puis devient deux ans plus tard entraîneur de l'équipe première, Herbin devenant manager général[11]. Sous ses ordres, le club audonien se maintient dans la première partie du tableau de division 2 en 1995 et 1996. En 1996-1997, le club se retrouve en difficultés dès le début du championnat et Repellini est remplacé par Abdel Djaadaoui, le 29 septembre 1996[12].

Il revient en 1997 dans le Forez en compagnie d'Herbin. La saison est difficile et les Verts finissent la saison à la 17e place à deux points seulement du premier relégable[1]. Dans le cadre d'un partenariat avec les Verts, il retourne en 1999 au Red Star, descendu en National, et dirige l'équipe première en collaboration avec Jean-Luc Girard[12]. Le club termine 12e du championnat mais atteint les demi-finales de la coupe de la Ligue. Il devient l'année suivante entraîneur du centre de formation puis revient diriger l'équipe première en janvier 2001 jusqu'à la fin de la saison, toujours en collaboration avec Girard. Il ne parvient pas à sauver le club qui descend en CFA.

Depuis 2002, Il est vice-président délégué de l'UNECATEF, le syndicat des entraîneurs et des éducateurs, et siège au sein de la Ligue de football professionnel et de la Fédération française de football[13].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Statistiques[modifier | modifier le code]

Le tableau ci-dessous résume les statistiques en match officiel de Pierre Repellini durant sa carrière de joueur professionnel[14],[15].

Statistiques de Pierre Repellini
Saison Club Pays Championnat Coupes nationales Coupe d'Europe Sélection
Division Matchs Buts Matchs Buts Type Matchs Buts Matchs Buts
1970 - 1971 AS Saint-Étienne Drapeau de la France France Division 1 9 0 - - - - - - -
1971 - 1972 AS Saint-Étienne Drapeau de la France France Division 1 16 0 2 0 C3 2 0 - -
1972 - 1973 AS Saint-Étienne Drapeau de la France France Division 1 18 1 1 0 - - - - -
1973 - 1974 AS Saint-Étienne Drapeau de la France France Division 1 34 1 7 1 - - - 4 0
1974 - 1975 AS Saint-Étienne Drapeau de la France France Division 1 19 2 5 0 C1 4 0 - -
1975 - 1976 AS Saint-Étienne Drapeau de la France France Division 1 19 4 - - C1 5 0 - -
1976 - 1977 AS Saint-Étienne Drapeau de la France France Division 1 15 3 3 1 C1 2 0 - -
1977 - 1978 AS Saint-Étienne Drapeau de la France France Division 1 20 1 1 0 - - - - -
1978 - 1979 AS Saint-Étienne Drapeau de la France France Division 1 15 3 4 2 - - - - -
1979 - 1980 AS Saint-Étienne Drapeau de la France France Division 1 24 0 7 0 C3 2 0 - -
Total 189 15 30 4 - 15 0 4 0

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d « 27 octobre 1950 : naissance de Pierre Repellini », sur www.poteaux-carres.com (consulté le 21 août 2011)
  2. Philippe Tournon, « Un échec? non, une tâche au-dessus des juniors français », France Football, no 1208,‎ 27 mai 1969, p. 5 (ISSN 0015-9557)
  3. « Championnat de Division 1 - 18eme Journée - Saison 1970-1971 », sur www.asse-stats.com (consulté le 21 août 2011)
  4. « Championnat de France 1973/1974 », sur www.om4ever.com (consulté le 21 août 2011)
  5. « Coupe de France Saison 1973 - 1974 », sur www.fff.fr, FFF (consulté le 21 août 2011)
  6. « France 3-1 Grèce », sur www.fff.fr, FFF (consulté le 21 août 2011)
  7. « France 0-1 Argentine », sur www.fff.fr, FFF (consulté le 21 août 2011)
  8. « Championnat de France 1974/1975 », sur www.om4ever.com (consulté le 21 août 2011)
  9. « Coupe de France Saison 1974 - 1975 », sur www.fff.fr, FFF (consulté le 21 août 2011)
  10. « Un ancien entraîneur (1997-1998) Pierre Repellini », sur les.verts.pagesperso-orange.fr (consulté le 21 août 2011)
  11. « Ils ont entrainé le Red Star… - Pierre Repellini (1992-1996) », Red Star 93 (consulté le 21 août 2011)
  12. a et b « Pierre Répellini », sur membres.multimania.fr (consulté le 21 août 2011)
  13. « Nos Missions », sur unecatef.fr, UNECATEF (consulté le 21 août 2011)
  14. « Fiche de Pierre Repellini », sur www.footballdatabase.eu (consulté le 21 août 2011)
  15. « Pierre REPELLINI » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?) sur fff.fr

Lien externe[modifier | modifier le code]