Pierre Minet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Pierre Minet (Reims, 1909 - Paris, 1975) est un écrivain et poète français. Il a participé à la création de la revue Le Grand Jeu.

Biographie[modifier | modifier le code]

Pierre Minet quitte Reims à l'âge de 16 ans pour mener une vie vagabonde à Paris. Le 1er mai 1925, il fait la connaissance de René Daumal et de Roger Gilbert-Lecomte. Les futurs membres du Grand Jeu furent bientôt persuadés du génie poétique de Pierre Minet : il deviendra leur Rimbaud. Mais après avoir publié un recueil de poèmes et deux romans autobiographiques, Pierre Minet cessa d'écrire, accaparé par une passion pour une artiste américaine, Lillian Fisk, et des séjours en hôpital et en sana.

Il décrivit en 1945 et 1946 cette « désertion » qui deviendra La Défaite, publiée en 1947 : « Ma double honte. D'avoir tué en moi le poète et de n'être qu'un homme ordinaire. Avec cette circonstance atténuante que j'avais le courage, la probité de le reconnaître ».

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Circoncision du cœur, poèmes, éditions Titus, 1928.
  • L'Homme Mithridate, roman, avec un portrait de l'auteur gravé par Lillian Fisk, Éditions Gallimard, 1928.
  • Histoire d'Eugène, roman, éditions du Carrefour, 1930, réédition L'Éther Vague-Patrice Thierry éditeur, 1989.
  • La Porte noire, roman, Éditions du Sagittaire, 1946, réédition, éditions Jacques Antoine, 1973.
  • La Défaite, confessions, Éditions du Sagittaire, 1947, réédition Allia, 1995, 2e réédition Allia, 2010.
  • Vie et mort des 'simplistes', Entretiens, Roger Vailland, éditions Subervie, 1970
  • Un héros des abîmes, roman, avant-propos de Jacques Baron, éditions Pierre Belfond, 1985.
  • Des âges téméraires, lettres, documents, L'Éther Vague-Patrice Thierry éditeur, 1989.
  • Les Hérauts du Grand Jeu, portraits, La Maison des Amis du livre, 1997.
  • En mal d'aurore, journal 1932-1975, édition Le Bois d'Orion, 2002.
Voir aussi

Source[modifier | modifier le code]

  • Claire Paulhan, « Le jeu interrompu », Le Monde, « Le Monde des livres », 9 juin 1995, p. V

Lien externe[modifier | modifier le code]