Pierre Michon Bourdelot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Pierre Michon dit l'abbé Bourdelot est un médecin et un anatomiste français, né en 1610 et mort en 1685.

Il est le médecin de la famille de Condé à Paris. Dans les années 1640, il organise un cercle se réunissant deux fois par mois, il est fréquenté par des scientifiques, mais aussi des philosophes et des écrivains. Après une interruption due aux troubles politiques, le cercle reprend ses activités en 1664 jusqu’en 1684. Il est alors fréquenté par de nombreux scientifiques parisiens comme Joseph Guichard Duverney (1648-1730).

Il aura vécu la plus grande partie de sa vie rue Neuve-Saint-Lambert ( rue de Condé) dans le quartier du Luxembourg (Registres des insinuations du Châtelet de Paris (1671-1673) Y//224 folio 410, Notice n° 3484; date de l'acte : 16 juillet 1672).

Liste partielle des publications[modifier | modifier le code]

  • 1671 : Recherches et observations sur les vipères, faites par Mr Bourdelot, répondant à une lettre qu'il a receue de Mr Redi[1] (C. Barbin, Paris).
  • 1672 : Conversations de l'Académie de monsieur l'abbé Bourdelot, contenant diverses recherches, observations, expériences et raisonnements de physique, médecine, chymie et mathématique, le tout recueilly par le Sr Le Gallois ; et le parallèle de la physique d'Aristote et de celle de Mons. Descartes, leu dans ladite Académie (T. Moette, Paris)

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Exemplaire numérique sur Gallica.

Source[modifier | modifier le code]

  • Robert Mortimer Gascoigne (1987). A Chronology of the History of Science, 1450-1900, Garland (New York) : xi + 585 p. (ISBN 0-8240-9106-X)
  • Katia Béguin, « L’académie du Grand Condé » in Actes du Coll. Règlement, usage et science dans la France de l’absolutisme (1999), éd. Tec et Doc, Paris