Pierre Marie Antoine Pasquier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Pierre Pasquier (de son nom complet Pierre Marie Antoine Pasquier) est né à Marseille, rue Longue-des-Capucins, le 6 février 1877 ; il est mort près de Nevers, le 15 janvier 1934, dans l'accident du Dewoitine D.332 L'Émeraude. Il fut gouverneur-général de l'Indochine Française de 1928 à sa mort[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils d'Armand Pierre Henri Pasquier (1822-1878), négociant, et de Marie Sophie Eulalie Arnoux (1833-1933), Pierre Pasquier perd son père à l'âge de onze mois. Il est élevé par sa mère Marie Sophie Eulalie Arnoux et par sa grand-mère maternelle, Joséphine Arnoux née Bouchard, veuve d'un officier de marine ayant appartenu à l'escadre d'Extrême-Orient.

Ancien élève du lycée Thiers[2] et de l'École coloniale (1898), il fut Administrateur des Services Civils de l'Indochine, Résident Supérieur en Annam (1921)[3] et Gouverneur-général de l'Indochine Française de 1928 à sa mort accidentelle en janvier 1934.

En 1902, il avait épousé sa nièce, Elise Pasquier (1882-1962), fille de son frère aîné, Paul Marie Joseph Pasquier, négociant en grains.

Son fils, Armand Pasquier, fonctionnaire de l'Afrique-Équatoriale française, a été lieutenant de la Première Division Française Libre pendant la Seconde Guerre mondiale[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]